Conseils d'experts

Comment devenir standardiste ?

Métiers qui recrutent Le 27 septembre 2016

En charge de l'accueil téléphonique, voir physique, du public, le standardiste est en général le premier contact dans une entreprise. Il s'agit d'une profession essentiellement féminine.

Comment devenir standardiste ?

La mission première d'un standardiste est de réceptionner les appels extérieurs, d'identifier la nature de ces appels et d'orienter le correspondant vers le bon interlocuteur au sein de l'entreprise (ou de fournir un renseignement adapté à la demande). En cas d'absence du destinataire final, il note le message à transmettre. Un standardiste travaille à l'aide d'une console téléphonique lui permettant de réceptionner simultanément plusieurs appels téléphoniques et de mettre ses correspondants en attente. Il s'appuie aussi sur d'autres outils numériques comme des annuaires électroniques pour rediriger au plus vite l'appel, ou bien encore un intranet lui permettant d'avoir accès aux principales informations relatives à l'entreprise, ou plus simplement à l'emploi du temps des salariés.

Premier contact au sein d'une entreprise, le standardiste doit renvoyer une bonne image, être aimable et serviable. Sachant s'exprimer avec éloquence et clarté, la standardiste doit aussi posséder un excellent sens de l'écoute et de l'analyse, ainsi qu'une très bonne réactivité. Il s'agit d'un professionnel de la communication et du service aux usagers.

En outre, il est souvent demandé au standardiste de prendre en charge l'accueil physique du public. Il n'est donc pas rare qu'un standardiste exerce aussi les fonctions de réceptionniste.

> Devenez standardiste

Comment devenir standardiste ?

Il n'existe pas de cursus spécifique à l'exercice du métier de standardiste. Cependant, plusieurs diplômes semblent privilégiés par les recruteurs :

  • Le Bac pro gestion-administration : ce cursus de trois ans forme les candidats aux métiers de l'administration au sein des TPE/PME et des administrations publiques. La formation est composée d'enseignements généraux (français, mathématiques, économie, etc.), technologiques et professionnels, et peut s'effectuer en alternance.
  • Le Bac pro ARCU accueil, relations clients et usagers est quant à lui mieux adapté au métier de standardiste puisque la formation est réellement axée sur l'accueil et la relation client. Il s'agit d'un Bac pro relativement récent, qui remplace le Bac pro Service. La formation dure entre deux et trois ans et peut se faire en alternance. Elle dispense notamment un enseignement technique et professionnel préparant aux missions d'accueil téléphonique, d'accueil en face à face et de manière générale à l'analyse et au traitement de situations liées à l'accueil.
  • La MC (mention complémentaire) accueil-réception se prépare en un an après le Bac, en formation continue ou en alternance. Elle forme aux missions d'accueil et de commercialisation de services. Il s'agit d'une formation pertinente pour exercer la fonction de standardiste ou de standardiste-réceptionniste dans le secteur hôtelier et touristique.

D'autre part, il existe pour le public adulte (en poste ou en recherche d'emploi) de nombreuses formations courtes permettant de parfaire ses compétences en termes d'accueil téléphonique. Certains centres proposent aussi des formations d'"anglais par téléphone".

> Trouvez dès à présent une formation de standardiste

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Trouver votre formation standardiste.

Finançable avec le CPF

Voir toutes les formations

Les formations associées à cet article

Ces articles peuvent vous intéresser

Vous cherchez une formation ?

Demandes d'informations gratuites et sans engagement

Trouver

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus