Dispositifs et démarches

Qu’est-ce que l’entretien professionnel obligatoire ?

CPF Le 12 mai 2015

L’entretien professionnel obligatoire n’a rien à voir avec l’entretien d’évaluation annuel. Instauré avec la réforme de la formation de mars 2014, il a pour objectif de permettre au salarié de faire le point sur sa carrière avec son manager, plus précisément sur ses perspectives d’évolution et de formation. Explications.

Qu’est-ce que l’entretien professionnel obligatoire ?

L’entretien professionnel obligatoire a été mis en place suite à la réforme de la formation professionnelle adopté en 2014, dans le cadre du Compte Personnel de Formation (CPF). Il ne doit pas être confondu avec l’entretien annuel d’évaluation destiné à évaluer la performance du salarié : il s’agit d’échanger avec le manager et de faire le point sur les objectifs de l’année écoulée et ceux de l’année à venir.

> Interview "CPF : tout savoir sur le nouvel entretien professionnel"

A quoi sert-il ?

L’entretien professionnel obligatoire n’est pas annuel mais a lieu tous les deux ans. Son objectif ? Faire le point sur le projet professionnel du salarié, sur ses perspectives d’évolution et de formation professionnelle. Tout salarié ayant au moins deux ans d’ancienneté dans une même entreprise a droit à un entretien individuel professionnel au minimum tous les deux ans avec son manager. Celui-ci peut également avoir lieu au retour du salarié dans l’entreprise après une longue absence (arrêt maladie, congé maternité, congé parental, mandat syndical…).

Il remplace l’entretien de seconde partie de carrière (pour les plus de 45 ans), le bilan d’étape professionnel et l’entretien prévu au retour d’un congé de maternité, d’un congé parental d’éducation et d’un congé de soutien familial, sans se substituer toutefois à l’entretien annuel d’évaluation.

Et après ?

Sur la base des entretiens professionnels successifs menés avec le salarié, l’employeur a l’obligation de dresser un état des lieux tous les 6 ans du parcours professionnel du salarié. Mais surtout, il doit vérifier que, pendant ces 6 années, le salarié a bien bénéficié de ses entretiens professionnels obligatoires et d’au moins deux des trois mesures suivantes :

- avoir suivi une formation,

- avoir acquis des éléments de certification par la formation ou par la Validation des acquis de l’expérience (VAE)

- et/ou  avoir bénéficié d’une progression professionnelle ou salariale.

Au terme de six années, les salariés des entreprises de plus de 50 salariés qui n'auront pas bénéficié d'un entretien professionnel tous les deux ans et d'au moins deux des trois actions précédentes, auront droit à un abondement de 100 heures sur le Compte Personnel de Formation (CPF).

> Tout savoir sur le CPF et l'entretien professionnel

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Trouver votre formation CPF

5 mois - 20h/semaine

En centre/À distance/En alternance

Eligible CPF

2 jours (14 heures)

En centre/En entreprise

Eligible CPF

Voir toutes les formations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus