Dispositifs et démarches

Demandeurs d'emploi : comment financer votre formation ?

CPF Le 20 novembre 2015

Afin de faciliter le retour à l'emploi, l'Etat, Pôle Emploi, les Régions et ainsi que de nombreux acteurs de la vie locale et professionnelle accompagnent les demandeurs d’emplois dans leurs actions de formation, notamment grâce à des aides financières.

Demandeurs d'emploi : comment financer votre formation ?

Article mis à jour le 20 Décembre 2018

Les aides de Pôle Emploi

Action de Formation Préalable au Recrutement - AFPR

L'Action de Formation Préalable au Recrutement (AFPR) est un dispositif de formation de Pôle Emploi. Toute personne ayant reçu une proposition d’emploi (CDD de plus de 6 mois) nécessitant une formation, et inscrite à Pôle Emploi, peut bénéficier de ce dispositif. La formation ne doit pas excéder 400 heures. Le demandeur d’emploi obtient alors le statut de stagiaire de la formation professionnelle rémunéré, et peut toucher l’AREF (aide au retour à l'emploi formation ) ou une RFPE (rémunération de formation Pôle emploi).

En savoir plus sur l'AFPR

Action de Formation Collective - AFC

L’Action de Formation Conventionnée est dispositif visant à faciliter le retour rapide d’un demandeur d’emploi, indemnisé ou non, dans le monde du travail. L’ACF peut être menée collectivement au sein d’un centre de formation ou individuellement dans le cadre d’une Validation des Acquis de l'Expérience (VAE). Les formations visées peuvent être qualifiantes, mais aussi diplômantes. Durant la formation, le demandeur d’emploi peut être rémunéré grâce à l'allocation de recherche d'emploi en formation (AREF) ou à la rémunération de formation Pôle emploi (RFPE) pour les demandeurs d’emploi non indemnisés.

En savoir plus sur l'AFC

Aide individuelle à la Formation - AIF

Ce dispositif d’aide financière s’adresse aux demandeurs d’emplois (mais aussi aux personnes en contrat de sécurisation professionnelle). L’aide est versée suite à la validation du projet de formation auprès de Pole Emploi et à l’inscription auprès d’un organisme de formation. Le montant de l’aide versée complète le coût de la formation qui n’est pas pris en charge par les autres financeurs (Conseil Régional, CPF, etc.). Durant la formation, le demandeur d’emploi peut bénéficier de l’AREF, ainsi que de la rémunération de fin de formation (RFF) dans le cas où ses droits à l’AREF sont épuisés.

Le CPF

Le compte personnel de formation (CPF) est un dispositif public permettant aux salariés et aux demandeurs d’emploi de financer des actions de formations continues grâce à un crédit d’euros cotisés durant la période d’activité salariale. Néanmoins, la formation visée doit nécessairement être éligible au CPF.

Les demandeurs d’emploi peuvent ainsi mobiliser les crédits capitalisés pour financer une formation professionnelle. En plus de ces formations éligibles, les demandeurs d’emploi ont accès à des formations financées par la Région, Pôle Emploi ou encore l’Agefiph. Toutefois, à partir du 1er janvier 2019, un demandeur d’emploi qui suit une formation de la Région, de Pôle Emploi ou de l’Agefiph verra son crédit CPF systématiquement débité du montant de la formation, dans la limite de ses droits.

Les anciens dispositifs du CIF CDD ou du CIF intérimaire dont pouvaient bénéficier les demandeurs d'emploi sont supprimés à compter du 31 décembre 2018.

> Pour plus de détails, consultez notre dossier sur le CPF.

Les acteurs locaux

Dans certaines circonstances, un Conseil Régional peut proposer aux demandeurs d'emploi une aide financière à la formation. Chaque Région possède la compétence pour établir un Programme Régional de Formation. Et chaque programme varie d'une Région à une autre. Il convient donc aux demandeurs d'emploi de se renseigner directement auprès du conseil régional. Tout au long de la durée de la formation, le demandeur d'emploi peut percevoir, sous certaines conditions, une "rémunération Région".

Le Chèque Formation est un autre dispositif de financement régional. Les demandeurs d’emplois, indemnisés ou non, et inscrits depuis moins de 24 mois à Pôle Emploi peuvent bénéficier de cette aide. Le montant du chèque varie toutefois selon les régions, ou peuvent n’être valables que pour des formations relevant d’un secteur professionnel en particulier.

Enfin, les demandeurs d’emploi, indemnisés ou non, et souhaitant effectuer une démarche de Validation des Acquis par Expérience professionnelle (VAE) peuvent obtenir un accompagnement financier de la part des régions, sous la forme d’un Chèque VAE (ou passeport VAE). Ce dispositif varie lui aussi d’une région à l’autre.

D'autres acteurs locaux, selon leurs compétences administratives, peuvent accompagner les demandeurs d'emploi dans le financement de leur formation. Parmi ces acteurs, il faut citer les mairies et les conseils généraux, mais aussi la Caisse de Retraite et les Chambres de Commerce et d'Industrie.

Le contrat de professionnalisation

Choisir une formation en contrat de professionnalisation peut être une solution pour financer sa formation grâce à une rémunération. Ce dispositif d’alternance s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans révolus ainsi qu’aux demandeurs d'emploi âgé de 26 ans et plus. Les frais de formation sont pris en charge par l'OPCO de l'entreprise accueillant l'alternant. Le salaire perçu ne peut être inférieur à 55% du Smic pour les bénéficiaires âgés de moins de 21 ans et à 70% du Smic pour les bénéficiaires de 21 et plus. Les plus de 26 ans ne peuvent être rémunérés en dessous de 85% du SMIC.

Situations particulières

Les demandeurs d’emploi en situation de handicap (détenteurs de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé – RQTH) peuvent bénéficier de toutes les aides à la formation relevant des dispositifs de droits communs. En outre, il leurs est possible de solliciter l’Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) pour compléter le financement d’une formation professionnelle. L’Agefiph peut en effet délivrer une Aide à la formation dans le cadre du parcours vers l’emploi. Cette aide s’adresse aux demandeurs d’emploi en situation de handicap, inscrit ou non à Pôle Emploi, pour la formations de plus 40 heures. Si la formation dure moins de 40 heures, le demandeur d’emploi doit nécessairement être inscrit à Pôle Emploi. Le montant de l’aide est calculé en fonction des autres financements de droit commun.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Trouver votre formation CPF

Communication & leadership

avec Dale Carnegie Training
Saint-Laurent-du-Var

Finançable avec le CPF

Communication & leadership

avec Dale Carnegie Training
Saint-Andre-lez-Lille

Finançable avec le CPF

Anglais professionnel - Niveau intermédiaire

avec Capital Formations
Paris

Finançable avec le CPF

Voir toutes les formations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus

Haut de page