Conseils d'experts

CAP Petite enfance : les épreuves de l'examen

Etudes et diplômes Zoom sur la petite enfance Le 17 septembre 2014

Le CAP Petite Enfance est la porte d'entrée idéale pour la plupart des métiers de la petite enfance. La formation peut durer de 8 mois à deux ans selon le mode d'apprentissage et se termine par un examen final pour obtenir le diplôme. Découvrez en quoi consiste cet examen.

CAP Petite enfance : les épreuves de l'examen

Le CAP Petite Enfance est un diplôme d'Etat de niveau V. Pour l'obtenir, il faut compter de 8 mois à 2 ans selon le mode d'apprentissage avec en moyenne 600 heures de formation théorique et 12 semaines de stages pratiques.

L'examen peut être préparé :

- par voie scolaire, en lycée professionnel ou établissement privé d'enseignement technique (deux ans après la classe de 3ème).

- en apprentissage, dans les centres de formation d'apprentis (CFA)

- grâce à la formation professionnelle continue, pour les salariés et actifs.

- il peut être aussi préparé à distance (tous publics)

Il est possible de démarrer un CAP à 16 ans mais il faut être âgé de 18 ans au 31 décembre de l'année de l'examen pour passer celui-ci. Aucun diplôme n'est requis au préalable (niveau 3ème).

Quelles épreuves ?

Organisé et validé par l'Education Nationale, l'examen officiel du CAP Petite Enfance regroupe deux catégories d'épreuves : générales et professionnelles. Les titulaires d'un CAP, BEP, BEPA BAC ou équivalent sont dispensés des épreuves générales et n'ont à passer que les épreuves professionnelles de l'examen.

L'examen CAP petite enfance est composé de 5 unités obligatoires, une unité optionnelle d'Éducation Physique et Sportive. Chaque unité fait l'objet d'une épreuve à l'examen.

Les épreuves générales :

EG1 : Français et Histoire-Géographie

EG2 : Mathématiques-Sciences

EG3 : Éducation physique et sportive

 

Les épreuves professionnelles :

EP1 : Prise en charge de l'enfant à domicile

EP2 : Accompagnement éducatif de l'enfant (incluant l'épreuve de Protection, Santé et Environnement ou PSE)

EP3 : Techniques de services à l'usager

Les conditions de réussite

Pour obtenir le CAP petite enfance, il est obligatoire d'avoir effectué 12 semaines de stages en milieu professionnel dont 2 fois 3 semaines consécutives en 2e année. La réussite de l'épreuve EP2 "Accompagnement éducatif de l'enfant" dépend de ces "périodes de formation en milieu professionnel".

Les épreuves se déroulent en général fin mai début juin de chaque année.

Pour obtenir le diplôme, il faut réussir l'examen avec une moyenne générale de 10 sur 20 et une note minimale de 10 sur 20 aux épreuves professionnelles.

Quels débouchés après l'examen ?

Le titulaire d'un CAP petite enfance peut travailler en école maternelle, en crèche, en halte-garderie ou en centre de vacances. Il peut aussi exercer les fonctions d'Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles (ATSEM) après un concours, ou d'assistant maternel en obtenant l'agrément. En bref, les possibilités sont multiples. Rappelons en effet que plus de 800 000 enfants naissent en effet chaque année en France et le pays a l'un des plus forts taux de natalité parmi les pays occidentaux.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Trouver votre formation Petite enfance

Finançable avec le CPF

Finançable avec le CPF

Finançable avec le CPF

Voir toutes les formations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus