Conseils d'experts

L'alternance favorisée pour les jeunes de quartiers

Etudes et diplômes Le 09 décembre 2011

L'AFIJ vient de démarrer des actions en faveur de l'alternance dans le supérieur pour les jeunes issus des quartiers, sans qualification professionnelle, et ce sur 15 départements.

L'alternance favorisée pour les jeunes de quartiers

Les jeunes des quartiers sont beaucoup moins nombreux à se former en alternance que les autres constatent l'AFIJ. C'est pourquoi elle a lancé 15 actions pour faciliter la rencontre entre ce dispositif et ces jeunes. Une quinzaine de sites sont concernés : Bas-Rhin, Drôme, Gard, Hauts-de-Seine, Hérault, Isère, Loire-Atlantique, Marne, Paris, Seine-Saint-Denis, Val de Marne, Var, Yvelines, etc. 
Ainsi, l'Association pour Faciliter l'Insertion des Jeunes souhaite mieux informer les jeunes sur leurs possibilités de formation en apprentissage ou en contrat de professionnalisation. Et parallèlement, elle favorisera leur mise en relation avec les employeurs en recherche d'apprentis ou d'alternants. 
Ces actions visent les jeunes des quartiers difficiles de plusieurs villes de France et en particulier deux types de public : les étudiants en réorientation professionnelle après un échec en premier cycle de l'enseignement supérieur et les jeunes diplômés de Licence ou de Master généralistes (non professionnalisés) qui désirent compléter leur formation par une première pratique professionnelle.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus