Conseils d'experts

Du secrétariat au développement web : histoire d'une reconversion

Reconversion Le 07 février 2013

Titulaire d'un BTS Assistante Secrétaire Trilingue, Aurélie se destinait à une carrière dans le secrétariat. Aujourd'hui, à 30 ans, elle est développeuse web en contrat de professionnalisation. Épanouie, elle revient avec nous sur le parcours qui l'a amenée à se reconvertir et les difficultés qu'elle a rencontrées.

Du secrétariat au développement web : histoire d'une reconversion

Parlez-nous de votre situation professionnelle ?

J'ai 30 ans et je suis actuellement en contrat de professionnalisation de développeuse web jusqu'en mai 2014. J'alterne en général 3 semaines en entreprise et une semaine de formation par mois. Je trouve que c'est un bon rythme, car mes collègues m'apprennent aussi beaucoup de choses !

Pouvez-vous en dire plus sur votre projet de formation ?

J'ai obtenu un BTS Assistante Secrétaire Trilingue en 2004 et depuis, j'alternais entre CDD, intérim et périodes de chômage. Le secrétariat est un métier relativement bloqué en termes de débouchés. J'ai décidé d'arrêter le secrétariat parce que ce métier ne me convenait pas. Je l'avais choisi par défaut lorsqu'il a fallu faire un choix au lycée mais je n'ai jamais réussi à vraiment m'y épanouir. J'ai toujours voulu faire un métier qui demande une part de créativité. A la fin de mon dernier CDD en secrétariat, j'ai décidé de faire le grand saut et de faire des recherches en tenant compte de ça.Pourquoi avoir choisi l'alternance ?

Je voulais faire une formation en alternance car j'ai m'étais formée précédemment par le biais de la formation continue et j'ai vu que l'expérience est très importante pour les employeurs. J'ai donc exploré la piste de la PAO (Programmation Assistée par Ordinateur) pendant 6 mois, mais ce secteur est très saturé et je ne voulais pas avoir les mêmes problèmes que dans le secrétariat.

J'ai alors cherché d'autres possibilités et un jour j'ai vu une offre du Cesi sur OuestJob sur la formation de développeur web en contrat de professionnalisation. Je n'avais pas du tout pensé à l'informatique car je pensais que c'était réservé aux "matheux" et je viens d'un bac L... Même si ça m'est déjà arrivé de faire des sites au début du web, je tiens aussi un blog depuis le début de ma recherche d'emploi et je suis assez "web addict" ! J'ai donc envoyé ma candidature au Cesi, passé des tests, puis un entretien suite auquel j'ai été acceptée en formation. Puis j'ai repris la route des candidatures, de mai à septembre.Diriez-vous de vos démarches qu'elles ont été plutôt simples ou compliquées ? Avez-vous été accompagnée par une quelconque structure ?

Quand je cherchais une formation, j'ai trouvé ça très long car cela a duré un an. Mais avec du recul, je me dis qu'il fallait bien ça pour pouvoir y arriver. Même lorsque l'on sait vers quoi on veut se diriger, il faut quand même se renseigner sur le métier, voir quelles écoles le proposent, puis dans le cas de l'alternance, trouver l'employeur.

Cap Emploi (organisme d'aide à l'emploi des personnes en situation de handicap), qui me suit à la place de Pôle Emploi, m'a apporté son aide pour savoir quelles aides l'employeur pouvait avoir  en me recrutant. Ils ont aussi essayé de démarcher quelques sociétés de ma longue liste (j'ai fait plus d'une centaine de candidatures), mais sans résultat.

Mon école de formation a par ailleurs été un très bon soutien, prête à appeler les entreprises si je sentais qu'il pouvait y avoir une possibilité.Reprendre ses études ou se former après avoir été active a-t-il été difficile pour vous ?

Honnêtement non. Je suis vraiment contente d'avoir repris mes études et... d'aimer mon travail ! Imaginez-vous ne plus stresser le dimanche soir parce qu'il faut retourner travailler le lundi, aller travailler avec le sourire...

J'avais peur du côté financier, mais avec le contrat de professionnalisation, ce problème ne se pose pas. Il faut juste accepter de retourner au SMIC, si on a un bon salaire à la base. Ce n'était pas mon cas : mon dernier emploi était un CDD dans la fonction publique... Finalement, c'est surtout la période qui a précédé la décision de changer de métier qui a été difficile.Pour conclure, quels conseils pouvez-vous donner aux personnes, actifs ou demandeurs d'emploi, qui souhaitent se former pour favoriser leur employabilité ?

Un point important : essayez de trouver un métier où vous vous épanouirez. Ensuite, si vous optez comme moi pour le contrat de professionnalisation, pensez à vendre ce que vous savez déjà faire, sans oublier les aides financières que l'entreprise pourra avoir en vous prenant. Je n'ai pas hésité à parler de ma reconnaissance travailleuse handicapée et des aides qui y sont liées. Bon courage en tout cas et ne lâchez pas : ça vaut vraiment le coup !

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Trouver votre formation Développement web

AWS : Développement sur Amazon Web Services

avec Global Knowledge
Rueil-Malmaison

Finançable avec le CPF

Mastère 1 Développement Web, Mobile et Logiciel (Bac +3/+4)

avec IPSSI - École d'Informatique, Web et Design Graphique
Voir toutes les formations

Les formations associées à cet article

Ces articles peuvent vous intéresser

Vous cherchez une formation ?

Demandes d'informations gratuites et sans engagement

Trouver

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus