Conseils d'experts

Comment devenir conducteur routier ?

Métiers qui recrutent Le 09 août 2016

Le conducteur routier est un professionnel du transport de marchandises, qu'il achemine dans son camion, en respectant les délais.

Comment devenir conducteur routier ?

Le conducteur routier, appelé également chauffeur routier ou plus simplement routier, est au volant d'un véhicule de plus de 3,5 tonnes, dédié au transport et à la livraison de fret. Il achemine des marchandises par voies routières en respectant les délais et la réglementation en vigueur. Il supervise les opérations de chargement et de déchargement et assure l'arrimage et la surveillance des marchandises. Il gère aussi l'entretien courant de son véhicule. Le conducteur routier s'occupe d'un certain nombre de procédures administratives. Il tient à jour les documents de bord ainsi que l'ensemble des papiers réglementaires, fait signer les bons de livraison, etc.

Un conducteur routier peut exercer au sein d'une entreprise de transport, pour une société possédant sa propre flotte, ou en indépendant. Lorsqu'il est salarié, le routier est sous les ordres d'un chef d'exploitation logistique. Il peut se spécialiser dans certains types de marchandises (matières dangereuses, animaux, transport frigorifique, ...). Il conduit alors un type de camion spécifique avec un permis et/ou une formation appropriée. En France, seuls 20 % des routiers ont des missions internationales. La grande majorité des transports routiers s'effectue dans un rayon de 150 kms du domicile du conducteur.

C'est un métier qui nécessite de la vigilance, une très bonne résistance physique et de la rigueur. Le conducteur routier doit aussi être doté d'un bon sens relationnel. Il est en effet régulièrement en contact avec la clientèle, le personnel d'exploitation, et les services douaniers.

> Devenez conducteur routier

Études et formation

Même s'il est possible de devenir conducteur routier sans diplôme ni expérience, deux diplômes favorisent l'accès à la profession.

Le CAP Conducteur Routier Marchandises se prépare en deux ans après la 3ème. Durant la formation, les candidats sont amenés à passer les permis de conduire B, C et E. La préparation comporte un enseignement général (français, mathématiques, histoire-géo,...) et un enseignement technique axé sur l'activité logistique (préparation d'un transport, réglementation, ...).

Le Bac Pro Conducteur Transport Routier Marchandises est accessible après la 3ème. Il se prépare en trois ans. La formation dispense un enseignement général ainsi qu'un enseignement professionnel portant sur la gestion et l'organisation d'un transport.

Les préparations au CAP Conducteur Routier Marchandises et au Bac Pro Conducteur Transport Routier Marchandises sont accessibles sur l'ensemble de la France.

En dehors de ces diplômes, il existe un certain nombre de titres et de formations, notamment le Titre Professionnel de conducteur du transport routier de marchandises sur porteur (CTRMP). Pour passer le CTRMP, il faut être majeur et titulaire du permis B. La formation dure en général 385 heures. Elle forme au métier de conducteur routier et délivre la Formation Initiale Minimum Obligatoire (FIMO). La FIMO est une qualification obligatoire pour les conducteurs des véhicules de transport de marchandises de plus de 3,5 tonnes.

Tous les 5 ans, le conducteur routier doit effectuer un stage FCO (formation continue obligatoire à la sécurité) afin d'actualiser ses connaissances sur le transport routier.

Selon la nature de la marchandise, le routier peut être amené à passer une formation spécifique :

  • Formation initiale spécialisation produits pétroliers en citerne.
  • Formation initiale spécialisation citernes.
  • Formation initiale spécialisation GPL.
  • Formation initiale spécialisation matières explosives.
  • Transport sous température dirigée.
  • Transport de denrées périssables.
  • Transport d'animaux vivants.

Ces formations sont dispensées dans de nombreux centres dans l’Hexagone, et portent sur la réglementation professionnelle et les bonnes pratiques.

Il existe aussi des formations spécifiques selon le type de trajet :

  • Permis CE (Super-Lourds) qui permet la conduite de "véhicules affectés au transport de marchandises ou de matériel dont le poids total autorisé en charge (PTAC) est supérieur à 3,5 tonnes (catégorie C) et qui sont attelés d'une remorque ou semi-remorque dont le PTAC dépasse 750 kg."
  • Conduite en montagne ou zones accidentées : formation pour la conduite sur des infrastructures routières atypiques ou en conditions climatiques dangereuses.
  • Conduite rationnelle d'un poids lourd : formation axée sur le développement durable et l'efficacité énergétique.
  • etc.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Trouver votre formation routier

Finançable avec le CPF

Voir toutes les formations

Ces articles peuvent vous intéresser

Vous cherchez une formation ?

Demandes d'informations gratuites et sans engagement

Trouver

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus