Conseils d'experts

5 conseils pour se reconvertir comme pâtissier

Reconversion Le 18 septembre 2019

Vous désirez sortir de votre zone de confort pour exercer le métier de pâtissier et mettre l’eau à la bouche de vos futurs clients ? Expert des desserts et des viennoiseries, le pâtissier est un poste stimulant avec des particularités qu’il est important de connaître en vue d’une reconversion.

5 conseils pour se reconvertir comme pâtissier

La profession de pâtissier fait partie des métiers de bouche qui attirent grandement les personnes en reconversion professionnelle. Et ils ont bien raison, tant le secteur est porteur et la gastronomie française reconnue aux quatre coins du monde. Si vous êtes de ceux qui s’intéressent à une reconversion professionnelle pour devenir pâtissier, voici 5 conseils qui pourront s’avérer utiles pour exercer ce métier alléchant.

1/ Mettez la main à la pâte !

Avant de se lancer dans une formation de pâtissier, une bonne façon de tâter le terrain est de tester votre motivation en vous entraînant à domicile. Ne privez pas de dessert votre entourage et prenez-les comme cobayes pour expérimenter vos créations. Nul doute qu’ils ne rechigneront pas à goûter vos tartes, éclairs au chocolat et autres entremets. Profitez de la moindre occasion (anniversaires, mariages, soirées dégustation) pour concocter quelques incontournables de la pâtisserie française, du fraisier à la charlotte aux poires en passant par le millefeuille, cela vous permettra non seulement de vous mettre dans le bain (à condition de ne pas adopter trop de mauvaises pratiques), mais aussi d’évaluer si vous vous voyez faire de cette passion votre futur métier.

2/ Soyez prêt à revoir votre mode de vie

Pâtissier est un métier de passionné et il implique quelques sacrifices qui ne sont pas forcément perçus comme tels en fonction du mode de vie de chacun. Un sujet qui revient souvent sur la table lorsque l'on parle de la profession de pâtissier est le rythme de vie particulier. Dire que le pâtissier est bien souvent le premier levé, et le premier couché n’est pas forcément exagéré. En effet, les horaires matinaux (pour ne pas dire parfois nocturnes) et le travail le week-end, ainsi que les jours fériés sont monnaie courante. Il est important d’avoir conscience de cette spécificité avant de débuter une formation de pâtissier. Pour les habitués des week-ends cocooning ou festifs, la transition pourra s’avérer difficile ! Et si vous pensez avoir un peu de répit pendant la période des fêtes, c’est un peu vite oublier qu’elles vont souvent de pair avec la confection de pâtisserie de toutes sortes : œufs de Pâques, bûches de Noël ou encore l’Épiphanie et ses incontournables galettes des Rois peuvent constituer des pics d’activité. Réfléchissez bien à cette contrainte et demandez-vous si ce rythme de vie est compatible avec la vie sociale et familiale que vous souhaitez adopter à l’avenir.

> Nos formations de pâtissier

3/ Interviewez des pâtissiers aux profils divers

Vous vous voyez plutôt évoluer en grande distribution, en hôtellerie, en restauration ou tout simplement en boulangerie-pâtisserie ? Mettez-vous dans la peau d’un journaliste et allez échanger avec des professionnels de tous horizons qui pourront partager avec vous leur expérience. L’idéal ? Interviewez des pâtissiers ou boulangers ayant réalisé une reconversion professionnelle que cela soit dans le domaine de la pâtisserie ou de la boulangerie (CAP Boulanger). Vous aurez peut-être parfois à faire le tri entre des personnes qui enjoliveront un peu les choses et d’autres qui au contraire peigneront un tableau plutôt sombre de la profession. Cependant, la plupart de ces artisans répondront à vos questions et interrogations avec plaisir et vous aurez à votre disposition une mine d’informations et de ressentis pour avoir un bel aperçu du métier de pâtissier et de la réalité de son travail : le port de charges lourdes et la station debout prolongée demandent par exemple une bonne condition physique. Peut-être l’occasion de se (re) mettre au sport ?

4/ Prenez le temps de choisir la formation de pâtissier qui vous convient

Une fois que vous aurez bien pris connaissance des différents aspects du métier de pâtisser, reste à choisir la formation. La plus classique est le CAP Pâtissier (accessible en candidat libre) qui vous permettra d’acquérir la maîtrise des gestes et des techniques des professionnels ainsi que toutes les autres compétences nécessaires à l’exercice du métier. Si le CAP Pâtissier se prépare généralement en 2 ans, il existe des formations à distance (accélérées ou non) qui vous permettront d’apprendre à votre rythme et de vous présenter à l’examen bien avant les délais traditionnels. Ainsi, une préparation de 1 an (voire 6 mois) peut être suffisante en fonction de vos disponibilités et de votre motivation. À vous de voir ce qui vous convient le mieux entre une formation en ligne et des cours en présentiel. Cette décision dépendra de votre façon de concevoir l’apprentissage et de la situation de chacun : un centre de formation à distance peut éviter des frais de transport et des déplacements chronophages, mais il faut pouvoir disposer du calme nécessaire pour pouvoir suivre les cours en ligne en toute tranquillité. Ne négligez pas non plus l’alternance qui reste un moyen efficace pour faciliter votre insertion professionnelle. À noter qu’il est souvent possible de faire financer sa formation de pâtisser grâce au CPF (Compte Personnel de Formation).

5/ Entraidez-vous !

Quel que soit le domaine ciblé, les personnes en reconversion professionnelle ont souvent une chose en commun : la motivation. Alors, ne restez pas tout seul dans votre coin, et n’hésitez pas à vous entraîner avec vos nouveaux collègues de formation et à potasser des examens blancs en équipe afin de ne pas faire chou blanc le jour de l'examen ! Si vous suivez des cours à distance, vous pouvez par exemple discuter avec des pâtissiers en reconversion sur Facebook ou sur des forums spécialisés afin de vous entraider avant, pendant, mais aussi après la formation et d’échanger quelques pistes afin d'obtenir un poste de pâtissier une fois sur le marché de travail. Nul doute que ces échanges réguliers entre passionnées vous permettront de rester motivé et vous aideront à ne pas perdre de vue votre objectif : une reconversion réussie dans le domaine de la pâtisserie.

> Retrouvez toutes les formations de pâtissier

Crédit Image : Getty / LightFieldStudios

 

Partager sur

Facebook Twitter Linkedin Viadeo

Trouver votre formation cap patissier

CAP Pâtissier

avec GRETA de l'Essonne
Etiolles

Finançable avec le CPF

CAP Pâtisserie - pâtissier

avec L'Ecole des Pros
Montrouge

Finançable avec le CPF

CAP Pâtissier

avec IDC Formation
Paris

Finançable avec le CPF

Voir toutes les formations
Haut de page