Dispositifs et démarches

Comment bien choisir sa formation DIF ?

DIF Le 18 novembre 2011

Que l'on soit demandeur d'emploi ou salarié, choisir de suivre une formation dans le cadre du Droit Individuel à la Formation (DIF) est une étape importante pour la carrière. Voici 5 conseils pour bien choisir sa formation et se lancer dans ce nouveau projet professionnel en toute sérénité.

Comment bien choisir sa formation DIF ?

En France, l'offre de formations est large, que ce soit en termes d'organismes, de durée du stage, de types de formations, de tarifs... Pas toujours facile de s'y retrouver ! Pour trouver la formation qui vous convient, le mieux est de procéder par étape, en prenant le temps nécessaire à la construction de votre projet professionnel. Ainsi, vous aurez plus de chances de faire la formation qui vous correspond le mieux. La somme acquise au titre du DIF et non utilisée peut en effet financer tout ou partie d'une action de bilan de compétences, de VAE ou de formation.1. Evaluez vos besoins

Dans un premier temps,  évaluez quels sont vos besoins : acquisition de nouvelles compétences, montée en compétence, reconversion... Des actions de formation prioritaires peuvent également être définies par l'entreprise. Vous pouvez alors choisir une formation parmi celles-ci, mais ce n'est pas une obligation.

> En résumé : si vous êtes demandeur d'emploi, suivre une formation renforcera votre employabilité. Si vous êtes salarié, elle peut vous permettre d'accroître vos compétences et d'évoluer.

2. Informez-vous !

Pour savoir combien d'heures de formation sont disponibles sur votre compte DIF, renseignez-vous déjà auprès du service des ressources humaines de votre entreprise. Si vous êtes demandeur d'emploi, c'est auprès de votre conseiller emploi que vous trouverez des informations ou de votre dernier employeur (qui a normalement l'obligation de vous fournir cette information). Parlez également de votre projet de formation à vos collègues, ils pourront vous faire part de leurs propres expériences.

> En résumé : Qui peut vous renseigner ? Pour les salariés : votre service RH, le Fongecif de votre région ou l'Organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) de votre branche professionnelle. Pour les  demandeurs d'emploi : votre conseiller emploi.

3. Choisissez le type de formation qui vous convient

Il existe plusieurs types de formations :

- Les formations diplômantes et professionnalisantes sont plutôt longues et utilisées dans le cadre d'une reconversion.

- Les remises à niveau ou perfectionnement sont des formations courtes sur des thématiques spécifiques comme les logiciels de bureautique, les langues étrangères, le développement personnel (parler en public, s'affirmer...)...

- La VAE ou Validation des Acquis par l'Expérience permet de faire reconnaître votre expérience professionnelle et de la faire valider par un diplôme.

Les formations les plus couramment utilisées à l'heure actuelle par les salariés et les demandeurs d'emploi sont les remises à niveau et le perfectionnement

4. Choisissez le rythme qui vous convient

Le dispositif standard reste la formation en présentiel : vous assistez à des cours avec un formateur. Il existe cependant différents types d'enseignement destinés à mieux articuler travail, vie personnelle et formation comme les stages courts ou la formation à distance (e-learning). Plusieurs sites web peuvent vous renseigner grâce à un catalogue complet comme www.ma-formation-dif.fr.

> A noter qu'une formation dans le cadre du DIF se déroule prioritairement hors temps de travail selon la loi. Mais vous pouvez convenir avec votre employeur de la faire sur le temps de travail selon vos contraintes personnelles.

5. Soyez accompagné !

Pour bien construire son projet professionnel, le mieux est encore d'être accompagné avant et pendant la formation. Cette personne pourra ainsi répondre à toutes vos questions et vous guider. En tant que salarié, le mieux est de suivre les recommandations d'un conseiller du Fongecif de votre région ou de l'Organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) de votre branche professionnelle. Les demandeurs d'emploi peuvent également, selon leur âge, s'adresser à leur conseiller emploi, à la Mission locale ou la Maison de l'Emploi les plus proches de chez eux.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus