Conseils d'experts

Les entreprises de plus en plus présentes à l'université

Etudes et diplômes Le 13 April 2012

Selon une étude de l'association "IMS-Entreprendre pour la Cité", les trois-quarts des entreprises ont aujourd'hui tissé des liens avec les universités en matière de mécénat, de R&D mais aussi en matière d'insertion professionnelle des jeunes. Cependant, un quart des entreprises en France ne seraient pas encore en relation avec les facs.

Les entreprises de plus en plus présentes à l'université

Les partenaires privilégiés des entreprises en matière d'insertion professionnelle des jeunes diplômés étaient jusqu'alors les écoles. Cependant, elles se privaient d'un important vivier puisque 60% chaque année, près de 60% des étudiants de l'Enseignement supérieur suivent une formation universitaire. Aujourd'hui, le contexte change, et semble plus favorable à de meilleures relations entre entreprises et universités. Mais qu'en est-il en réalité ?
IMS-Entreprendre pour la Cité, association de 230 entreprises engagées dans une démarche de Responsabilité Sociétale, a mené fin 2011 une grande enquête destinée à dresser un état des lieux précis des partenariats entre entreprises et universités dans le domaine de l'insertion professionnelle. 

"Socialiser les étudiants au monde de l'entreprise"
Toutes les entreprises ayant mis en oeuvre des actions de partenariat avec les facs diffusent leurs offres de stages, d'alternance ou d'emplois dans les universités ou présentent leurs métiers aux étudiants (100%). La plupart participent aux forums de recrutement organisés par les universités (96,2%). Elles sont aussi nombreuses (80%) à faire intervenir des collaborateurs auprès des étudiants, à participer à des ateliers (coaching, aide à la candidature, simulation d'entretien...) ou à mettre en place des sessions de recrutement à l'université.
Pour autant, "proposer des offres de stages, des emplois ne suffit pas" précise Valérie Sacriste, Maître de conférences à l'Université Paris Descartes. "Il faut socialiser les étudiants au monde de l'entreprise, à ses métiers, à ses us et langage, aux techniques de recrutements, les aider à construire un projet professionnel cohérent avec leur formation mais aussi avec leur aspiration personnelle."

Des partenariats gagnants-gagnants
Pour les entreprises, les partenariats avec les entreprises sont très bénéfiques. "Ce  sont des  collaborateurs  pugnaces  et  de  valeur",  explique  Guilène  Bertin-Perri, Responsable du plan Diversité au sein de Deloitte. "Il faut  bien  choisir et  connaître son université partenaire pour mener à bien ces actions qui demandent certes de l'énergie mais qui en valent la peine". Le Groupe Danone s'est rapproché des universités depuis plusieurs années, à travers des conventions de partenariats, et souhaite développer avec celles-ci un lien durable. "L'enjeu pour les universités aujourd'hui est de parvenir à traduire les compétences acquises des universitaires en compétences lisibles pour les entreprises" explique Alexandra Jolivet, Responsable Recrutement, Sourcing et Politique Jeunes chez Danone.

Dépasser les réticences
Mais de quoi être alarmiste puisque les chiffres sont très positifs : 93,6 % des entreprises interrogées déclarent recruter des étudiants issus de formations universitaires. Cependant, pour les 5,3% qui n'en recrutent pas, c'est le manque d'adéquation entre les formations universitaires et leurs besoins (à 40 %) qui est en cause.
Autre problème : 45 % des entreprises, qui travaillent avec les universités, déclarent rencontrer des difficultés dans la mise en oeuvre de partenariats avec elles. Il est donc nécessaire selon IMS-Entreprendre pour la Cité, entre autres, de lever les freins en interne de part et d'autre et de veiller à donner une meilleure lisibilité des formations aux entreprises. Par ailleurs, beaucoup d'entreprises (41,5%) jugent l'offre de formation en alternance à l'université insuffisante.
Entre manque de mobilisation des universités et des étudiants eux-mêmes sur les actions menées et manque d'ouverture des entreprises sur les profils divers, il est nécessaire de faire évoluer les mentalités pour optimiser et initier les partenariats.

> Pour son enquête, IMS-Entreprendre pour la Cité a récolté les réponses de 111 entreprises et 27 universités françaises. Parmi les répondants, 74% des entreprises déclarent avoir déjà mené des actions avec les universités. Actions s'inscrivant dans trois domaines : le mécénat, la Recherche & le Développement et l'insertion professionnelle. En revanche, 26 % des entreprises déclarent ne pas mener d'actions avec les universités, pour des raisons d'habitudes de travail avec les autres établissements (écoles, IUT...) ou par manque d'informations sur les filières, et 20% de celles qui ne mènent pas d'actions le ne font pas par réticence.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus