Conseils d'experts

INSEEC Executive : la formation pour une meilleure employabilité

Conseils d'experts Le 04 novembre 2011

Le Groupe INSEEC est un réseau de 10 écoles de management implantées sur Paris, Lyon et Bordeaux. Son centre de formation continue INSEEC Executive forme tout au long de la vie, pour assurer aux salariés une meilleure employabilité. Des formations sur-mesure adaptées aux évolutions du marché, aux évolutions des métiers... Les détails avec Claire Souvigné, Directrice de l'INSEEC Executive.

INSEEC Executive : la formation pour une meilleure employabilité

Présentez-nous le Groupe INSEEC...
Le Groupe INSEEC, ce sont aujourd'hui 12 000 étudiants en France (dont 30% d'étudiants étrangers), suivant des cursus de l'après Bac au Bac+5, qui se répartissent sur plusieurs écoles à Paris, Lyon, Bordeaux, Londres et Monaco. Ce sont essentiellement des écoles de management dites "de commerce" en particulier l'école phare du groupe, l'INSEEC Business School.

Comme est née INSEEC Executive, votre centre de formation continue ?
Pour consolider son offre par rapport à d'autres grandes écoles de commerce sur la formation continue, le Groupe a lancé l'INSEEC Executive. Nous ne souhaitions pas faire la même chose que de grands organismes de formation comme Cegos ou Demos, déjà très performants sur leur marché. 
Ce sont nos écoles Sup Career et Sup de Pub qui ont commencé à proposer des diplômes via la VAE à des professionnels. Puis nous avons créé INSEEC Executive pour répondre à d'autres  problématiques : de plus en plus d'entreprises nous font des demandes, non pas de formations standard, mais de formations qui correspondent à des évolutions du marché, des évolutions de métier...
Par exemple, nous sommes en train de train de développer avec une entreprise en pleine croissance ce que l'on appelle une Université d'Entreprise. Nous proposons des formations avec l'école professionnalisante Sup Career , qui forme les futurs franchisés de cette entreprise à l'entreprenariat (gestion, management, marketing, etc.).

Vous faites véritablement de la formation sur-mesure...
Nous sommes dans une logique de personnalisation : l'entreprise vient avec une demande à laquelle nous devons répondre. Soit en interne avec INSEEC Executive sur la formation Ad Hoc soit via une formation qui va passer par nos différentes écoles. Nous fonctionnons en réseau et pour telle ou telle problématique, je peux m'adresser à telle ou telle école. Un salarié avec 20 ans d'expérience n'aura évidemment pas les mêmes besoins qu'un jeune diplômé. Mais avec le volume des formations disponibles à l'INSEEC, nous pouvons nous permettre de proposer du sur-mesure. C'est finalement assez révolutionnaire sur le marché de la formation ! 
Et avec l'arrivée du e-learning, le salarié qui arrive chez nous ne peut pas ne pas trouver un cursus qui lui correspond. La formation à l'INSEEC Executive est à la carte avec des cours du soir, des séminaires le week-end, plusieurs fois dans l'année et du e-learning. Notre université de Monaco vient d'ailleurs d'ouvrir un MBA complétement dispensé en e-learning avec des cours le week-end. 

Pourquoi avoir opté pour de la formation "très opérationnelle" ?
Nous nous adressons à des professionnels. Nous partons des problèmes qu'ils rencontrent sur le terrain via des études de cas, des simulations... Cela nous permet d'en tirer des modes de fonctionnement spécifiques et des réflexions plus stratégiques. La simulation est une méthode très visuelle et fait appel aux sens. Une situation qui sera "jouée" sera beaucoup mieux mémorisée. La peur fondamentale en formation continue est de revenir sur les "bancs de l'école"...

Finalement, pourquoi est-il indispensable de se former durant sa carrière ?
Lorsqu'on parle de formation tout au long de la vie, beaucoup de personnes viennent dans une logique "réparatrice" comme on va chez le médecin par exemple. Pour la formation professionnelle, on parlera d'employabilité. Celle-ci se travaille dès la formation supérieure. A partir de 35-40 ans, beaucoup de salariés d'expérience s'aperçoivent qu'ils ont perdu en employabilité par rapport aux jeunes qui arrivent. Alors que s'ils faisaient attention, chaque année, ils opteraient pour une petite remise à niveau de façon à être toujours au top. Il faut absolument faire de la "maintenance" de formation, et pas seulement lorsqu'on est en perte de vitesse... L'employabilité doit être travaillée tout au long de la carrière, c'est indispensable.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus