Conseils d'experts

Comment devenir gendarme ?

Métiers qui recrutent Le 08 août 2018

Le sous-officier de gendarmerie est un militaire dont la mission est de protéger les personnes et les biens. Il sert dans des unités variées et peu se spécialiser dans de nombreux domaines.

Comment devenir gendarme ?

Au service de la République et dépendant du ministère de la Défense, le gendarme a pour mission d'assurer la sécurité des citoyens sous de nombreuses formes : sécurité routière, délinquance, surveillance côtière, enquête judiciaire... S'il existe plusieurs grades de gendarmes, le premier est celui de sous-officier de gendarmerie.

Les missions du sous-officiers de gendarmerie sont organisées selon trois catégories : la police judiciaire, la police administrative et la défense militaire. Toutefois, ce sont principalement les missions de police judiciaire que le gendarme traitera le plus souvent. Il s'agit là des infractions commises comme les flagrants délits de vols, les agressions, trafics ou même meurtres.

Le gendarme peut également se spécialiser dans des domaines comme la sécurité routière, devenir un agent mobile ou territorial, gendarme en montagne ou enquêteur subaquatique ou intégrer une unité d'intervention comme le GIGN, le PSPG (peloton spécialisé de la protection de la gendarmerie) ou le PSIG (peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie).

Du côté des missions administratives et techniques, les sous-officiers assurent des missions comme la gestion du personnel, logistique et financière, les affaires immobilières, la restauration collective, la conduite ou la réparation des auto-engins blindés, l’armurerie et la pyrotechnie, l’imprimerie, l’infirmerie etc. D'autres encore peuvent effectuer des missions à l'étranger.

Les conditions de travail du gendarme impliquent régulièrement des heures supplémentaires. Il peut également arriver que le gendarme effectue des roulements avec ses collègues pour certaines missions, et donc de travailler soir, nuit, week-ends ou jours fériés. En toute circonstances, le gendarme doit savoir faire preuve de patience et d'empathie, voire de pédagogie pour rappeler les citoyens à l'ordre au moment d'une infraction. Le métier de gendarme requiert également une bonne santé physique et psychologique, ainsi qu'un bon esprit d'équipe du fait de la vie en caserne.

Trouvez des formations pour devenir gendarme.

Études et formations

Pour entrer dans une formation de gendarmerie, trois concours sont organisés :

  1. Le concours “externe” est ouvert aux candidats titulaires du baccalauréat (ou un diplôme ou titre enregistré et classé au moins au niveau IV dans le répertoire national des certifications professionnelles).
  2. Le concours “interne” est ouvert :
    • aux gendarmes adjoints volontaires comptant, au 1er janvier de l’année du concours, au moins un an de service en cette qualité ;
    • aux adjoints de sécurité de la Police nationale comptant, au 1er janvier de l’année du concours, au moins un an de service en cette qualité ;
    • aux militaires des forces armées autres que la Gendarmerie nationale servant en vertu d’un contrat et comptant, au 1er janvier de l’année du concours, au moins quatre ans de service en cette qualité ;
    • aux réservistes de la Gendarmerie.

  3. Le concours “voie professionnelle” est ouvert, sans condition de diplôme, aux candidats justifiant d’une expérience professionnelle de trois années dans des conditions fixées par arrêté du ministre de l’Intérieur.

Pour être autorisé à passer ce concours il faut être âgé de 18 ans au moins et de 35 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours. Il également "jouir de ses droits civiques et être de bonne moralité", être reconnu apte physiquement. Au bout du 3ème échec à ce concours, vous ne serez plus autorisé à candidater.

Une fois le concours passé, la formation des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au choix dans les écoles de gendarmeries à Montluçon (Allier), Chaumont (Haute-Marne), Chateaulin (Finistère) et Tulle (Corrèze). La formation dure 12 mois et est découpée en trois phases :

  • 12 semaines de formation militaire
  • 18 semaines de formation technique
  • 21 semaines de formation territoriale

Les futurs sous-officiers y suivent un entrainement physique rigoureux, y apprennent le maniement des armes et le cadre légal dans lequel ils sont autorisés à les utiliser. La formation se conclut par un stage de 4 semaines au sein d'une brigade de gendarmerie départementale. enfin, les élèves se voient attribués le Certificat d'aptitude à la gendarmerie (CAG), homologué au niveau IV de l'enseignement technologique (équivalence du baccalauréat). Plus de détail sur le site de la gendarmerie.

Découvrez comment devenir gendarme.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Ces articles peuvent vous intéresser

Vous cherchez une formation ?

Demandes d'informations gratuites et sans engagement

Trouver

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus

Haut de page