Conseils d'experts

Comment devenir agent de sûreté aéroportuaire ?

Métiers qui recrutent Le 03 mai 2017

Reconnaissables à leurs uniformes, les agents de sûreté aéroportuaire sont les premiers maillons de la sécurité dans l'enceinte d'un aéroport.

Comment devenir agent de sûreté aéroportuaire ?

Au sein d'un aéroport, la mission principale d'un agent de sûreté aéroportuaire est d'assurer le contrôle des passagers, du personnel navigant et du personnel de l'aéroport.

Il intervient lors de l'embarquement. C'est lui qui vérifie l'identité et le titre de transport des passagers. Pour accéder à la zone d'embarquement, les passagers doivent d'abord passer par le poste d'inspection filtrage (PIF). L'agent de sûreté aéroportuaire procède alors au contrôle des bagages à main grâce à un appareil à rayon X, mais aussi procéder au contrôle des passagers à l'aide du portique de détection métallique et d'un magnétomètre.

En cas de non-respect des règles de sécurité, l'agent de sûreté aéroportuaire applique les règles de sécurité :

  •  Les objets ou substances interdites doivent être systématiquement retirés du bagage.
  •  En cas d'infraction plus grave, l'agent en réfère à sa hiérarchie ou se met en contact avec le personnel de police.

L'agent de sûreté aéroportuaire n'est pas employé par l'aéroport. Il est détaché par une société privée. Il travaille selon le rythme des embarquements et débarquements. Il peut donc être amené à exercer la nuit, le week-end et les jours fériés, ou en horaires décalés.

Les qualités premières d'un agent de sûreté aéroportuaire sont la concentration, la vigilance et la rigueur. Le respect strict du règlement et des procédures est capital. Les agents de sûreté doivent aussi savoir gérer leur stress et faire preuve d'une très grande maîtrise de soi, notamment lorsque les passagers ont un comportement inapproprié.

> Devenez agent de sûreté aéroportuaire

Études et formation

Il existe plusieurs conditions pour exercer en tant qu'agent de sûreté aéroportuaire. La plus importante est d'être titulaire du contrat de qualification professionnelle "agent de sûreté aéroportuaire" (CQP ASA). Il faut aussi avoir des bases en anglais, et posséder un casier judiciaire vierge.

Pour se voir délivrer ce CQP, il est nécessaire de suivre une formation de plusieurs semaines. L'obtention du CQP est conditionné par la réussite aux examens lors de cette formation. De très nombreux centres proposent cette formation, mais exigent des candidats qu'ils remplissent les critères d'exercice du métier : niveau d'anglais scolaire, casier judiciaire vierge (volet B3), mais aussi autorisation préalable délivrée par le CNAPS, un niveau BEP/CAP, et être de nationalité française ou de la communauté européenne.

L'enseignement lors de la formation porte la sûreté aéroportuaire, sur les techniques de palpation et d'inspection, sur la relation avec les usagers, sur la réglementation,...

> Trouvez une formation d'agent de sûreté aéroportuaire

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Trouver votre formation agent de sureté aéroportuaire

Agent de sûreté aéroportuaire - CQP ASA

avec Camas Formation
dans 2 localités

190 heures

En centre

Eligible CPF

Voir toutes les formations

Les formations associées à cet article

Ces articles peuvent vous intéresser

Vous cherchez une formation ?

Demandes d'informations gratuites et sans engagement

Trouver

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus