Conseils d'experts

Comment devenir carreleur ?

Métiers qui recrutent Le 29 août 2017

Le carreleur, ou carreleur-mosaïste, est un spécialiste du second œuvre, intervenant en fin de chantier pour habiller sols et les murs de carreaux.

Comment devenir carreleur ?

Le carreleur est un ouvrier du bâtiment dont la mission principale consiste à revêtir certaines surfaces intérieures comme extérieures (salles d’eau, cuisines, escaliers, terrasses, façades, piscines) de carreaux constitués de matières diverses (céramique, porcelaine, pierre, faïence, grès, marbre, verre, granit, granit, ardoise, matière plastiques, etc.).

Dans un premier temps, le carreleur prépare la surface à revêtir. Il effectue des relevés et des tracés de repères très précis afin de garantir un alignement parfait des carreaux. Il peut éventuellement poser une chape de béton pour s’assurer de la bonne étanchéité de la surface à carreler.

Par la suite, le carreleur effectue la pose des carreaux, en employant diverses techniques :

  • Pose scellée : les carreaux, généralement de grande dimension, sont posés à même la chape avant que celle-ci ne sèche.
  • pose collée : c’est la technique la plus courante, qui consiste à coller les carreaux sur une surface sèche et parfaitement plane, grâce à un mortier colle.

Une fois les carreaux posés, le carreleur réalise les jointures, souvent avec un ciment teinté, puis nettoie et ponce le carrelage.

Comme dans tous les métiers du BTP, le carreleur doit être doté d’une bonne résistance physique (positions inconfortables, port de charges, travail en hauteur, …). D’autre part, il doit faire preuve d’une extrême minutie ainsi que d’un grand sens de l’esthétisme. Outre la connaissance parfaite des techniques de pose et des différents matériaux composant les carreaux, le carreleur doit aussi maîtriser :

  • Les règles de sécurité sur les chantiers.
  • La maçonnerie, le coffrage, le d’échafaudage.
  • La lecture de plan et de relevés.
  • Réalisation d’enduit et de mortier.
  • Pose de chape.
  • Etc.

> Devenez carreleur

Etudes et formation

Pour exercer la fonction de carreleur, il est nécessaire de posséder au minimum un CAP carreleur-mosaïste. Accessible dès la 3ème, la formation se fait en alternance et dure entre 12 et 24 mois et se compose d’un enseignement général (sciences, mathématiques, français, histoire, …) et d’un enseignement professionnel (technologie des matériaux, lecture de plan, travaux pratiques, etc.).

Après le CAP, il est possible de poursuivre ses études et de passer l’un des diplômes suivants :

  • Bac Pro Aménagement finition : la formation dure deux ans et permet de renforcer ses compétences professionnelles afin d’exécuter et de conduire des travaux de finitions sur des chantiers neufs ou de rénovation.
  • BP Carreleur mosaïste : accessible après le CAP, ce BP se prépare en deux ans minimum. La formation permet aux candidats d’approfondir leurs connaissances et d’accéder à des postes hautement qualifiés et/ou de management. Ce BP est fortement conseillé pour les candidats souhaitant créer leur propre entreprise artisanale.
  • Le BM carreleur mosaïste : ce brevet de maîtrise est accessible aux candidats disposant de quatre ans d’expérience et titulaires d’un diplôme de niveau Bac, ou de cinq ans d’expérience et d’un diplôme de niveau CAP. Cette formation s’adresse tout particulièrement aux futurs chefs d’entreprise.

> Trouvez dès à présent une formation de carreleur

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Trouver votre formation carreleur

CAP carreleur - mosaïste

avec GMTI 94
Vitry-sur-Seine

Finançable avec le CPF

CAP Carreleur mosaïste

avec GRETA
Grenoble
Voir toutes les formations

Les formations associées à cet article

Ces articles peuvent vous intéresser

Vous cherchez une formation ?

Demandes d'informations gratuites et sans engagement

Trouver

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus