Conseils d'experts

Interview : se former aux métiers du web et du référencement

Métiers qui recrutent Le 09 mars 2015

Les métiers du web ont le vent en poupe auprès des recruteurs. Pour en savoir plus sur l'intérêt des formations par rapport à l'apprentissage en autodidacte, ainsi que sur les nombreux débouchés de cette filière. Mehdi Coly de l'agence Optimiz.me nous partage sa vision de la formation aux métiers du web.

Interview : se former aux métiers du web et du référencement

En tant que spécialiste des métiers du web, pourquoi pensez-vous que ce sont des formations d’avenir ?

Aujourd’hui dissocier le web et les moteurs de recherche est de plus en plus difficile. Techniquement, il n’existe que deux façons pour un site internet d’acquérir de nouveaux clients : soit par le biais d’un site référent (un site renvoie vers un autre), soit par le biais des moteurs de recherche. En France, les sites internet reçoivent plus de 70% de leur trafic depuis Google. On peut donc de façon presque non abusive considérer que Google est la porte d’entrée naturelle d’internet. Sauf à considérer qu’internet serait remplacé par un autre réseau, ou qu’il pourrait apparaître une autre façon de trouver l’information, qui remplacerait les moteurs de recherche ; la question du référencement est au cœur des problématiques les plus influentes pour les entreprises, en 2015 plus que jamais.

Ces formation sont-elles adaptées à des reconversions, ou uniquement à du perfectionnement de profils évoluant déjà dans le web ?

C’est là que le référencement offre le plus de perspectives. Le SEO peut être géré et appris par n’importe qui, en tout cas pour 80% des pratiques les plus essentielles. Les profils littéraires, et de façon générale les personnes n’ayant pas de connaissances informatiques poussées ; mais qui peuvent générer du contenu et avoir une bonne réflexion marketing.

Des reconversions sont donc tout à fait possibles, et son d’ailleurs monnaie courante. Dans notre agence, le Chef de projet est un ancien archéologue, et la Chargée de référencement une ex-rédactrice web de Microsoft.

Vous proposez notamment des formations en référencement. Pourquoi est-ce important de constamment se former aux nouvelles techniques ?

Google évolue en permanence. On dénombre en moyenne 600 changements dans l’algorithme chaque année. Au moins 1 changement majeur est aussi mis en place chaque année, bien que 2014 ait été plus calme que les années précédentes.

Quelle est la plus-value d’une formation face à un apprentissage en autodidacte ?

Je suis personnellement un grand défenseur de l’apprentissage autodidacte. J’ai moi-même appris le SEO sur le tas, en lisant des classiques tels que « Réussir son référencement web », d’Olivier Andrieu. 7 ans plus tard, je publie mon propre ouvrage de synthèse, co-écrit avec ce même Olivier Andrieu (« Le guide pratique du référencement »).

Je crois que la formation n’a pas de plus-value particulière, mais qu’elle est adaptée à certains modes d’apprentissage. Nous sommes différents ; je sais qu’à l’université je préférais apprendre dans les livres et que je ne me rendais jamais aux cours « en amphi ». Mais beaucoup préfèrent apprendre avec un intervenant, pour pouvoir poser des questions, aller tout de suite à l’essentiel, ne pas « perdre du temps » en recherchant l’information. Notre formation est une offre complémentaire de très nombreuses autres modes d’apprentissage que sont, par exemple, notre logiciel pédagogique Optimiz.me, les livres, les MOOC, les forums, le e-learning de façon général.

Mais pour éviter que les formations ne restent trop théoriques et que le souvenir des compétences apprises ne s’efface, nous avons conçu une formation en 2 temps : 2 jours de formation théorique, et 2 jours 100% pratique, où les participants travaillent directement sur leur site internet et « commencent » donc leur référencement, en mettant « les mains de le cambouis ».

Quels seraient vos conseils pour quelqu’un qui veut se lancer dans les métiers du web ?

Choisissez le mode d’apprentissage le plus naturel pour vous… et travaillez dans le concret. Pour savoir faire des sites, il faut faire des sites. Pour savoir les référencer il faut faire du référencement. Il ne faut pas attendre de « tout savoir » pour se lancer ; sinon on risque de ne jamais s’y mettre !

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Trouver votre formation Référencement

Référencement naturel débutant

avec E-Alchimie
Carquefou

Finançable avec le CPF

Finançable avec le CPF

Améliorer son référencement sur Internet

avec CMC Formation
dans 99 localités
Voir toutes les formations

Les formations associées à cet article

Ces articles peuvent vous intéresser

Vous cherchez une formation ?

Demandes d'informations gratuites et sans engagement

Trouver

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus