Conseils d'experts

Hôtellerie-restauration : le permis de former désormais obligatoire

Métiers qui recrutent Le 06 août 2013

Depuis le 1er août 2013, les employeurs du secteur de l'hôtellerie-restauration qui souhaitent recruter un jeune en alternance doivent être titulaires d'un permis de former. L'intérêt est de responsabiliser les entreprises et de revaloriser l'image du secteur.

Hôtellerie-restauration : le permis de former désormais obligatoire

Proposé en avril 2013 par le ministre du Tourisme et de nombreux professionnels du secteur, le permis de former vient d'entrer en vigueur pour les maitres d'apprentissage et tuteurs du secteur de l'hôtellerie-restauration. Selon l'avenant n° 17 du 10 janvier 2013 signé par les partenaires sociaux à l'exception de la CGT et publié au Journal officiel du 31 juillet, ils sont obligés de suivre une formation pour accueillir et encadrer des jeunes en apprentissage ou contrat de professionnalisation.

Pour une revalorisation de l'image du secteur
Dans l'hôtellerie-restauration, alors que le nombre de postes à pourvoir ne cesse d'augmenter, les abandons de la part des jeunes sont nombreux. Pour pallier ce problème, il est désormais important de responsabiliser les entreprises et de fidéliser les jeunes. L'objectif du permis de former est d'améliorer l'accueil des alternants dans les entreprises, de créer davantage de liens entre l'entreprise et le centre de formation, sans oublier les relations entre enseignants, formateurs, alternants et professionnels. L'enjeu principal reste bien sûr la revalorisation de l'image du secteur de l'hôtellerie-restauration.

Le contenu de la formation
Le permis de former s'adresse aux patrons ou salariés d'entreprise, amenés à guider des jeunes en alternance pour tous les diplômes (CAP, BTS...) et certificats CQP. La formation se déroule en deux temps. Une formation initiale de quatorze heures, modulable en journées continues ou demi-journées. Elle est obligatoire pour les professionnels qui embauchent un jeune en alternance. Cependant, pour la première année d'application de cette mesure, il est laissé aux tuteurs ou aux maitres d'apprentissages un délai de 6 mois à compter de la signature du contrat en alternance pour suivre cette formation. Une formation de mise à jour complémentaire, d'une durée de quatre heures doit ensuite être effectuée tous les trois ans.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Ces articles peuvent vous intéresser

Vous cherchez une formation ?

Demandes d'informations gratuites et sans engagement

Trouver

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus