Conseils d'experts

Comment devenir Pilote de drone ?

Métiers qui recrutent Le 09 avril 2018

Le métier de pilote de drone ou télépilote est aujourd’hui en pleine expansion. Exploité dans divers domaines d’activités, l’utilisation du drone peut amener son pilote à travailler pour différents secteurs.

Comment devenir Pilote de drone ?

Souvent perçu comme un petit gadget technologique, le drone acquiert pourtant une place de plus en plus grande dans le monde professionnel et son utilisation est soumise à un cadre réglementaire strict.

Le télépilote n’a pas pour unique mission de télécommander l’appareil, il est notamment chargé de la prise de vue du drone, de rédiger des rapports de vol, d’assurer la maintenance technique de l’appareil et d’être en contact avec les centres de contrôle aérien lors de ses missions.

La prise de vue avec les drones est de plus en plus fréquente dans des secteurs divers comme le BTP, l’agriculture ou l’environnement, l’ingénierie, la photographie ou l’audiovisuel, la surveillance ou encore l’armée.

Voir les formations pour devenir pilote de drone

Etudes et formations

Depuis l’année 2012, le règlement portant sur le pilotage d’un drone a été réglementé selon 4 scénarios de vol :

  • S1 : vol en zone non-peuplée avec un éloignement de 200 mètres du pilote
  • S2 : vol en zone non-peuplée avec un éloignement de 1 kilomètre du pilote
  • S3 : vol en agglomération avec un éloignement de 100 mètres du pilote et 150 mètres d’altitude maximum
  • S4 : vol en zone non-peuplée, avec une distance illimitée entre le pilote et le drone et 150 mètres d’altitude maximum. Cette situation de vol est celle utilisée pour faire des prises des vue ou de la surveillance

Pour les 3 premières situations, le brevet théorique de pilote ULM est requis. Celui-ci est délivré par le Ministère de la Transition écologique et solidaire. Il s’agit d’un QCM de 40 questions où 30 bonnes réponses sont requises. Pour la 4ème situation, il faudra décrocher un diplôme théorique de pilote PPL.

Le pilote rempli ensuite un MAP (Manuel d’Activités Particulières) et obtient ensuite une DNC (Déclaration de niveau de compétence). Ces qualifications sont délivrées par la Direction Générale de l’aviation Civile. Les formations de télépilote se déroulent la plupart du temps sur plusieurs jours

Le pilote doit ensuite déclarer son activité et ses drones auprès de la DGAC (Direction Générale de l'Aviation Civile). Un télépilote gagne entre 30 et 60k €/an selon son expérience.

 Voir les formation pour devenir pilote de drone

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Trouver votre formation drone

Module 2 : Télépilote drone professionnel

avec Reflet du Monde
Merignac

Finançable avec le CPF

Voir toutes les formations

Ces articles peuvent vous intéresser

Vous cherchez une formation ?

Demandes d'informations gratuites et sans engagement

Trouver

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus

Haut de page