Conseils d'experts

Comment devenir paysagiste ?

Métiers qui recrutent Le 18 avril 2018

À la fois acteur sur le terrain et dans les bureaux, le métier de paysagiste est polyvalent qui requiert de l’habileté manuelle, une bonne santé physique et de la créativité.

Comment devenir paysagiste ?

La profession de paysagiste est un métier au plus proche de l’environnement. Le paysagiste est en effet tributaire des saisons, de la nature du terrain et de la météo. Souvent en extérieur, il sera amené à travailler sous des conditions climatiques rudes comme la pluie, le froid ou de fortes chaleurs. Une bonne condition physique est donc requise pour ce genre d’activité, et surtout beaucoup de prudence. Le paysagiste étant amené à utiliser des outils et des machines dangereuses, la sécurité est primordiale !

Il intervient sur des terrains divers comme des jardins publics ou privés, des espaces verts en ville ou sur les bords des routes et autoroutes. En tant qu’architecte des espaces verts, le paysagiste travaille aussi très souvent en bureau pour mettre en forme ses idées et ses projets. Pour certaines missions d’aménagement urbain il devra faire preuve de créativité, d’originalité et avoir des notions de design qui sauront traverser le temps et les modes. Selon ses méthodes de travail, le paysagiste doit être en mesure de représenter ses idées sur des logiciels de DAO, des dessins, des plans ou des schémas. Pour établir ses conceptions, le paysagiste doit connaître les sites sur lesquels sont prévus les travaux afin de réaliser un diagnostic (nature du terrain, bâtiments environnants etc.).

Dans le cadre de ces travaux, le paysagiste peut être amené à travailler avec d’autres corps de métiers sur des chantiers importants, par exemple des architectes, des urbanistes ou des ingénieurs. Il peut également collaborer avec des jardiniers pour aborder les aspects botaniques d’un projet.

Des connaissances juridiques et administratives sont nécessaires pour la gestion des projets et de son entreprise s’il est à son compte.

Voir toutes les formations pour devenir paysagiste

Études et formations

Différents parcours sont possibles selon le niveau d’études, mais il est également possible de devenir paysagiste sans formation particulière :

À partir de la 3ème :

  •  BEPA aménagement de l’espace, spécialité travaux paysagers
  •  CAPA travaux paysagers, qui ouvre directement à la vie active
  • Bac professionnel travaux paysagers

Après le bac :

  •  BTSA aménagements paysagers ou production horticole

À partir de Bac+2 :

  • Diplôme d’Etat (DE) paysagiste préparé dans 5 écoles : l’Ecole nationale supérieure de paysage de Versailles à Marseille, l’École nationale supérieure d'architecture et de paysage de Bordeaux, l’Ecole nationale supérieure de la nature et du paysage à Blois et l’Ecole nationale supérieure d'architecture et de paysage de Lille.

Un paysagiste doit également passer son CACES pour être habilité à manipuler des engins motorisés. Son salaire est encadré par la convention collective nationale des entreprises du paysage. Un ouvrier peut gagner entre 1400 et 1600 € bruts par mois, les agents de maîtrise et techniciens entre 1800 et 2200 € bruts mensuels.

Découvrez toutes les formations disponibles pour devenir paysagiste

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Trouver votre formation paysagiste

CAPA Jardinier paysagiste

avec GMTI 94
Vitry-sur-Seine

Finançable avec le CPF

Dessinateur paysagiste

avec Natura-Dis

Licence Pro Aménagement paysager et urbanisme

avec Université Rennes 2 - Service Formation Continue
Rennes
Voir toutes les formations

Ces articles peuvent vous intéresser

Vous cherchez une formation ?

Demandes d'informations gratuites et sans engagement

Trouver

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus

Haut de page