Conseils d'experts

Les PME auront moins recours à l'apprentissage en 2011

Etudes et diplômes Le 06 janvier 2011

Si l'apprentissage continue de bénéficier d'une bonne image auprès des chefs d'entreprise, 2 sur 3 estiment qu'ils utiliseront moins de contrat de ce type en 2011. C'est ce qui ressort d'une enquête réalisé par Ipsos pour Apprentis d'Auteuil. Principal problème : trouver le bon profil.

Les PME auront moins recours à l'apprentissage en 2011

Comme chaque année, l'enquête Ipsos/ Apprentis d'Auteuil fait le point sur l'état de l'apprentissage en France. Principal enseignement de ce sondage, près de sept patrons de PME sur dix auront moins recours à l'apprentissage en 2011. Le frein le plus important est l'insuffisante adaptation des apprentis au monde de l'entreprise (19%). Une tendance qui se confirme par la difficulté à trouver le bon profil, en cas d'appel à l'apprentissage (40%).

 Mais derrière ces problèmes apparait aussi celui de la méconnaissance des dispositifs d'apprentissage de la part des entreprises (17%), et sa complexité administrative 16%). D'ailleurs, pour 51% de ces chefs d'entreprise, la différence entre le contrat de d'apprentissage et de professionnalisation n'est pas claire. Si le modèle de l'apprentissage continue donc de bénéficier d'une bonne image, il gagnerait à être mieux connu.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus