Formation diplômante

Les doubles diplômes : deux cursus en un

Formation diplômante Le 03 October 2013

Réservé aux étudiants les plus performants, le double diplôme permet de décrocher le parchemin d'une université étrangère en plus de son diplôme national. Un cursus de plus en plus apprécié par les entreprises internationales. Guillaume Bigot, directeur général de l'IPAG Paris/Nice, nous explique le fonctionnement du double diplôme au sein de la Business School.

Véritable atout sur le marché du travail, le double diplôme Bac +5 apporte une double compétence aux étudiants des grandes écoles et universités. Au cours de la deuxième année du cycle Master, ils ont l'opportunité de passer six mois voire l'année entière dans un établissement à l'étranger. Ces cursus leur permettent de développer des compétences linguistiques, de renforcer leur sens de l'adaptation à d'autres types d'exigence académique ou à d'autres méthodes de travail. Les doubles diplômes proposés par l'IPAG BS se déroulent aux Etats unis, en Grande-Bretagne, en Espagne ou en Australie. "Dans ces pays, sont sélectionnées des universités dont les formations sont complémentaires aux cursus proposés dans nos grandes écoles", explique Guillaume Bigot, directeur général de l'IPAG BS. "Ce sont des cursus évidemment très valorisés par les entreprises multinationales", précise-t-il.
 
Comment se déroule la sélection ?
Si les formations binationales se répandent, elles demeurent cependant exigeantes car elles s'adressent à des étudiants disposants  à la fois d'un excellent niveau de langue, de bons résultats universitaires et surtout une forte motivation. La sélection est de rigueur : inscriptions sur dossier, tests de langue, entretiens ou lettres de motivation. À l'IPAG BS, la seule condition exigée des étudiants en cours de formation pour intégrer l'une des onze filières doubles diplômantes est l'obtention de 550 points au TOEFL, test qui permet de mesurer le niveau de maîtrise universitaire de la langue anglaise. C'est l'un des tests les plus régulièrement demandés aux étudiants qui souhaitent poursuivre un cursus à l'étranger. Ce test montre si l'étudiant est capable ou pas de suivre des études en anglais.

Un double diplôme est un accélérateur de carrière 
Pour un recruteur à l'international, "ces doubles diplômes sont une garantie supplémentaire d'employabilité et d'adaptabilité", explique Guillaume Bigot. Au-delà de maîtriser l'anglais, le fait de passer une année à l'étranger montre bien que l'étudiant est capable de s'adapter facilement. Durant cette 5ème année, il aura non seulement effectué des stages au sein de grandes entreprises internationales, mais il aura aussi soutenu son mémoire à l'étranger, suivi des cours en anglais et su s'adapter à une culture différente de la sienne... Un parcours qui démontre bien à la fois la rigueur et la détermination d'un étudiant. "Des qualités très appréciées par les recruteurs", affirme-t-il. Avec un Master américain, australien ou anglo-saxon en poche, "l'étudiant élargit considérablement son bassin d'embauche".
 
Un exemple de cursus : le Master en logistique en Australie
L'IPAG propose plusieurs doubles ou triples diplômes comme le Master of International Business à l'université Camillo José Cera de Madrid, le Master of Sciences in Business Management à l'université de New York, le Master of Science in International Business and Enterprise avec l'université de Cardiff ou encore l'European Master in International Management avec les universités de Dresdes et de Plekhanov de Moscou ou encore le Master en ingénierie, production industrielle et management avec le Politechnico de turin, l'une des meilleures écoles d'ingénieurs du monde.

Parmi ces diplômes, Guillaume Bigot explique le fonctionnement du Master Logistique effectué en partenariat avec l'université de Perth en Australie. "L'expatriation se fait dès la quatrième année. Une partie du cursus est assurée par l'Ipag et l'autre partie est assurée par l'université de Perth. Pendant 6 mois, les étudiants se rendent sur place pour assister aux cours qui se déroulent en anglais. Ils effectuent ensuite leur stage au sein d'une grande entreprise de la zone du pacifique." Une fois l'année terminée, il arrive que certains étudiants obtiennent une autorisation de séjour ou un permis de travail, ce qui leur permet de rester une année supplémentaire à l'étranger. "Ces doubles diplômes permettent aux étudiants de trouver facilement un premier emploi que ce soit en France comme à l'étranger", souligne-t-il.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus