Conseils d'experts

Le CESI, tremplin d'insertion sociale et professionnelle

Etudes et diplômes Le 18 juin 2010

Le centre CESI de Bordeaux est l'un des 26 centres du Groupe CESI et regroupe trois activités : l'école supérieure d'informatique Exia.cesi, l'école d'ingénieurs en formation continue Ei.cesi ainsi que le CESI Entreprise. Grâce une méthode pédagogique innovante basée sur une forte volonté de promotion sociale, le CESI de Bordeaux offre à ses élèves de larges débouchés et une très bonne insertion professionnelle explique Guillaume Brault, Directeur de l'établissement.

Le CESI, tremplin d'insertion sociale et professionnelle

Parlez-nous de la naissance du CESI...
Le CESI est un Organisme de Formation à Gestion Paritaire, ce qui signifie que nous construisons des dispositifs de formation pour répondre aux besoins des entreprises. La création du CESI date de1958 et on peut dire qu'elle est un peu à l'origine de la formation continue en France, et en particulier de la promotion sociale.

Parlez-nous de l'école d'ingénieurs en alternance Ei.cesi...
Nous avons créé l'école d'ingénieurs il y a 50 ans. C'est le seul organisme en France à proposer une formation d'ingénieurs en alternance. A l'origine, le but était de promouvoir en interne, dans de très grands groupes, des agents de maîtrise et techniciens supérieurs sur des postes "d'ingénieurs maison". C'était l'idée de la promotion sociale : faire monter en compétence des salariés dans leur propre entreprise. Cette volonté ne nous a jamais quittés. Globalement, les profils qui intègrent l'école d'ingénieurs du CESI sont plutôt issus des catégories socioprofessionnelles les moins favorisées. En cela, c'est une école de la seconde chance.

Quelles formations propose le CESI ?
Nous avons trois activités majeures aujourd'hui au sein du Groupe. L'école d'ingénieurs en apprentissage et formation continue. L'école supérieure d'informatique qui est une école privée de Bac+2 à Bac+5 et qui utilise une méthode pédagogique reconnue par l'Unesco qui s'appelle le PBL, le "Problem Based Learning" soit l'apprentissage par problème, une pédagogie innovante nord-américaine. Enfin, au sein du CESI Entreprise, on trouve l'ensemble des dispositifs de formation dédié aux salariés d'entreprises et aux jeunes en alternance ou de formation continue classique.
Le Centre de Bordeaux regroupe ces trois activités. Il a depuis toujours une très forte activité en alternance, très reconnue sur le territoire : cela va de l'informatique (filière logiciels et réseaux) à la qualité-sécurité-environnement-développement durable, en passant par les ressources humaines et du BTP (bâtiment et installation électrique)...

Vous proposez aux élèves des outils pédagogiques plutôt innovants...
Il y a premièrement une prise en charge du candidat avec des ateliers d'accompagnement qui l'aide à trouver un employeur et nous permet de le préparer à l'entreprise. Pendant leur formation, les jeunes sont suivis individuellement jusqu'à l'obtention de leur diplôme grâce à des dispositifs assez sophistiqués comme des "contrats d'objectifs", des entretiens tripartites avec le tuteur d'entreprise et nous allons jusqu'à coacher les tuteurs d'entreprise. Il faut savoir que 86% de nos jeunes sont en emploi six mois après l'obtention de leurs diplômes ou en poursuite d'études. Les formations sont à la fois des tremplins pour un métier, mais également des tremplins d'insertion sociale et professionnelle.

Quels sont justement les débouchés pour les alternants ?
Ils peuvent être amenés à travailler autant dans des petites entreprises, des SSII que des grandes entreprises. Beaucoup de nos jeunes formés ou nos ingénieurs sont aujourd'hui dans des entreprises extrêmement prestigieuses. Les débouchés sont variés, la rémunération est très attractive, la plupart des embauches se fait en CDI... Nos dispositifs de formation sont concrètement conçus pour répondre à des besoins en compétences précis, que les entreprises nous indiquent. Il y a donc une forte cohérence entre l'offre et la demande.

Vous avez mené une enquête avec le CEFI auprès des anciens diplômés de l'école d'ingénieurs Exia du CESI dont les résultats sont très positifs quant à leur insertion professionnelle...
Les anciens diplômés ont un sentiment très positif qui s'explique notamment par le fait qu'ils ne sont pas livrés à eux-mêmes. Ils ont été accompagnés tout au long de leur formation. Nous avons aussi des exigences vis à vis des employeurs. L'entreprise n'est pas toute puissante...
En bref, c'est la qualité de ce triple accompagnement qui fait que les jeunes, lorsqu'ils sont en poste, se sentent autonomes et ont une relation très professionnelle avec leur entreprise. L'exemple avec l'école supérieure d'informatique du CESI : 98% des entreprises veulent nous reprendre des alternants d'une année sur l'autre. Nous continuons donc à promouvoir l'alternance car nous savons bien que c'est le dispositif qui insère le mieux les jeunes en entreprise.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus