Conseils d'experts

La réforme de la formation sera-t-elle à la hauteur de ses ambitions ?

Formation continue Le 07 mars 2014

"La réforme de la formation professionnelle sera-t-elle à la hauteur de ses ambitions ?" Une question posée par Gilles Pouligny, DGA en charge de la Formation Continue au Groupe IGS, organisme de formation. Il en profite pour revenir sur les changements auxquels les organismes de formation et les entreprises devront bientôt faire face et aux bénéfices de la réforme pour les salariés et demandeurs d'emploi.

La réforme de la formation sera-t-elle à la hauteur de ses ambitions ?

Que vous inspire le projet de loi sur la formation professionnelle à première vue ?

La réforme de la formation professionnelle va renforcer une tendance qui est de considérer la formation comme un investissement à part entière. La suppression de l'obligation légale pour les entreprises de plus de 300 salariés va inciter les chefs d'entreprise à être de plus en plus exigeants avec les organismes de formation. C'est-à-dire qu'ils attendront d'eux des approches GroupeIGSGillesPoulignyinnovantes type social learning, entreprises apprenantes avec moins de formations traditionnelles type présentiel et plus de solutions en blended learning. Une tendance déjà présente depuis quelques années...

Le Compte Personnel de Formation (CPF) s'inscrit dans le cadre d'une formation diplômante et certifiante ce qui va dans le bon sens. Cela va éviter les "errements" du DIF pour lequel il y avait parfois des demandes de formation un peu exotiques. C'est le concept d'école différée, c'est-à-dire donner la possibilité aux salariés et demandeurs d'emploi de certifier leurs compétences ou de se reconvertir en obtenant un diplôme via une formation ou une Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)

Quel va être l'impact sur le métier de responsable de formation ?

De leur côté, les responsables de formation vont également voir leurs missions fortement évoluer : moins administratives  et de plus en plus dédiées à la recherche de solutions innovantes au service du développement de la performance de l'entreprise. Ils vont devoir rapidement intégrer les changements du cadre légal tout en conjuguant optimisation de la performance des fonctions clefs de l'entreprise et développement de l'employabilité des collaborateurs. Etre acheteur, benchmarker en observant les bonnes pratiques des autres entreprises mais aussi travailler sur l'ingénierie financière avec les OPCA...

Le Groupe IGS Formation Continue propose d'ailleurs un Certificat "Responsable Formation Développement" pour professionnaliser les Responsables Formation de demain.

Il y a déjà eu des réformes dans le passé. Pensez-vous que cette fois les entreprises vont réellement prendre la mesure de l'enjeu à former leurs salariés ?

Pour les entreprises qui attendaient d'obtenir des financements de la part de leur OPCA pour former leurs salariés, cela va être plus compliqué. La philosophie de la réforme  privilégie la mutualisation des fonds  au service des demandeurs d'emploi et des salariés les moins qualifiés (seulement un demandeur d'emploi sur 10 bénéficie aujourd'hui d'une formation). Les entreprises souhaitant développer les talents vont devoir dégager de nouveaux budgets.

"La réforme de la formation professionnelle sera-t-elle à la hauteur de ses ambitions ?" est l'une des questions que vous avez posé lors de la conférence du 4 mars dernier. Quelle est votre réponse ?

Plusieurs questions se posent finalement : va-t-on assez loin au sujet du CPF ? Sa mise en oeuvre va-t-elle être rapide ? Son financement va-t-il être suffisant ? Le FPSPP (le Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels) va-t-il permettre à un plus grand  nombre de demandeurs d'emploi de bénéficier d'une formation ? Les questions restant en suspens portent surtout sur la mise en oeuvre de la réforme car sur les principes, elle est positive. Il faut donc attendre les décrets d'application et les décisions des branches professionnelles.

La baisse probable des financements des périodes de professionnalisation [1] risque de remettre en cause certains projets d'entreprises. Ce dispositif est en effet très utilisé dans le cadre des universités d'entreprise et des programmes de formation pour managers. On sort aussi de l'ère du stage court, le "one shot", pour aller vers des parcours modulaires capitalisables dans le cadre d'un diplôme. Ces formules sont déjà proposées par Groupe IGS Formation Continue et sont particulièrement adaptées au développement de l'employabilité des personnes.

[1]visent à favoriser le maintien dans l'emploi d'une certaine catégorie de salariés par des participations à des actions de formation ou par des évaluations en vue de l'acquisition d'un diplôme professionnel.)

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Trouver votre formation CPF

5 mois - 20h/semaine

En centre/À distance/En alternance

Eligible CPF

En centre/En entreprise

Eligible CPF

En entreprise/En centre

Eligible CPF

Voir toutes les formations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus