Conseils d'experts

Informatique : se former aux métiers qui recrutent

Métiers qui recrutent Le 31 août 2015

RegionsJob a récemment fait le point sur l’emploi dans le secteur informatique. MaFormation revient plus particulièrement sur les professions du secteur qui peinent à trouver des candidats, sur les compétences particulièrement prisées et fait le point sur les formations qui mènent à ces métiers porteurs.

Informatique : se former aux métiers qui recrutent

Métiers présentant beaucoup d’offres en 2015

metiers-populaires

Métiers de l’informatique en manque de main d’œuvre

Certains métiers en informatique font l’objet d’offres d’emplois mais les réponses aux offres sont moins nombreuses que pour les métiers populaires habituels (voir ci-dessus). Il existe donc de véritables opportunités pour les candidats sur ces postes, où la concurrence est plus faible.

metiers-tension

Une fois sur le marché du travail, tous les jeunes diplômés n’exerceront pas dans les mêmes structures : ESN (SSII), entreprises, cabinets de conseils… Il n’est donc pas rare qu’un « analyste fonctionnel » en entreprise devienne un « consultant » en cabinet ou en ESN. En informatique, il existe en effet plusieurs appellations pour un même poste.

Les compétences informatiques les plus recherchées

D’après l’enquête RegionsJob, les outils les plus souvent cités par les recruteurs dans les offres d’emploi sont : Eclipse, Microsoft Active Directory, ITIL, ERP/PGI et Visual Studio.

outils-populaires

Et les recruteurs rencontrent des difficultés particulières à recruter des personnes maîtrisant les technologies : Jenkins, Prince2, Eclipse, Centreon et Selenium. « On remarque qu'Eclipse est à la fois populaire et en tension, c'est donc une vraie valeur ajoutée pour les développeurs qui connaissent l'outil » souligne RegionsJob. D'où l’intérêt pour les jeunes ingénieurs de bien choisir leur spécialisation !

Quelles formations pour accéder à ces métiers ?

La plupart sont accessibles avec un diplôme d’ingénieur (Bac+5), obtenu au sein d’une école d’ingénieurs. C’est en quelques sortes le parcours « standard » idéal… Un parcours de formation payant sur trois ans, accessible à Bac+2 minimum.

Mais l’université propose des formations de même niveau : licences pro, Masters, mastères spécialisés… Gratuite, la pédagogie est quelque peu différente et le lien avec les entreprises considéré comme moindre. Pourtant, la majorité des jeunes ingénieurs sortant de l’université n’ont aucune difficulté à trouver un emploi.

> Voir l’étude intégrale sur RegionsJob.com

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Trouver votre formation informatique

Informatique - L'ABC de la micro-informatique

avec Data Formation
dans 97 localités

Finançable avec le CPF

Voir toutes les formations

Les formations associées à cet article

Ces articles peuvent vous intéresser

Vous cherchez une formation ?

Demandes d'informations gratuites et sans engagement

Trouver

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus