Conseils d'experts

INFA : "les métiers du sanitaire et social sont porteurs d'emplois"

Métiers qui recrutent Le 04 mars 2011

L'Institut National de Formation et d'Application (l'INFA) forme aux métiers du sanitaire et social, des télé-services, de la vente et du tourisme sur toute la France. En région Rhône-Alpes, l'INFA est implanté à Lyon Perrache (69) et Romans-sur-Isère (26) et accueille chaque année plus de 600 élèves, notamment sur les métiers très demandés du Sanitaire et Social. Explications avec Louise Desfonds, Responsable du Département Sanitaire et Social à l'INFA.

INFA : "les métiers du sanitaire et social sont porteurs d'emplois"

Présentez-nous l'INFA...
L'association INFA est présente depuis 1950 avec l'objectif de réaliser la promotion sociale des personnes par la formation. Aujourd'hui, l'INFA est implanté sur 13 Régions et compte 33 centres de formation. Ici, en région Rhône-Alpes, nous proposons 25 programmes diplômants et certifiants à destination de tous les publics. A Lyon et Romans/Isère, notre implantation proche des principales gares assure un accès facile à nos élèves.

Quelles formations liées au domaine sanitaire et social trouve-t-on à l'INFA ?
Nos formations s'adressent aux salariés, aux demandeurs d'emploi et à tous les publics. Nous formons au Diplôme d'Etat d'Aide Médico-Psychologique (DEAMP) mais aussi au titre d'assistant de vie aux familles (ADVF). En septembre 2011, nous proposons également des préparations aux concours sanitaires et sociaux, une formation d'assistant de soins en gérontologie, un CAP Petite Enfance et, selon les autorisations de la DRJSCS (Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale), les Diplômes d'Etat d'Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) et d'Aide Soignant (DEAS). Toutes ces formations peuvent se faire également par le biais de la V.A.E.

Les métiers du sanitaire et social sont-ils aussi porteurs qu'on le dit ?
Pluridisciplinaire, le secteur médico-social offre les meilleures chances d'insertion professionnelle, notamment dans la petite enfance, avec la mise en place des modes de garde individualisée ou encore dans le maintien à domicile, rendu nécessaire par le vieillissement de la population.
Selon l'INSEE en 2050 la part des 65 ans et plus devrait atteindre 29% de la population Française. C' est pourquoi ce secteur est annoncé comme l'un des plus porteurs pour les années à venir, notamment en ce qui concerne les métiers du grand âge qui regroupent toutes les formations qui s'exercent autour des personnes âgées dans le domaine de la santé et dans celui du social. Tous les niveaux de qualification et de formation existent dans ce secteur du sanitaire et social et permettent d'évoluer grâce aux nombreuses passerelles qui lient ces professions entre elles.

Avec le vieillissement de la population, va-t-on rester sur le même type de métier ou bien les qualifications vont-elles être amenées à changer ?
Les métiers actuellement en tension vont perdurer dans le temps. De nouvelles formations apparaissent aujourd'hui, comme celle d'Assistant de Soins en Gérontologie, pour laquelle l'INFA a été labellisé. Nous sommes en veille permanente des besoins des entreprises, et c'est pourquoi nous nous inscrivons dans cette nouvelle tendance, et répondons aux besoins en incluant, par exemple, des modules spécifiques à la maladie d'Alzheimer dans nos parcours de formation.

Certains métiers du Sanitaire et Social sont réputés comme "difficiles" comme ceux de la gérontologie ou ceux liés au handicap. Comment préparez-vous vos étudiants ?
Cette préparation se fait en plusieurs étapes. La première étape se fait lors de nos journées portes ouvertes. Nous rencontrons les postulants pour échanger sur leur projet professionnel, insister sur l'exigence de ces métiers et les confronter aux difficultés sociales et morales qui les attendent. Cette étape permet donc à chacun de valider son choix d'orientation. De plus, les diplômes d'Etat étant des formations accessibles sur concours, cette condition implique que les candidats aient validé leurs projets et leurs orientations sur les métiers.
Par la suite, lors du parcours de formation, nous exigeons que tous nos formateurs soient des professionnels en activité (infirmiers, aides médico-psychologiques, éducateurs spécialisés, conseillers en économie sociale et familiale etc.). Ceci afin d'assurer une cohérence entre le parcours de formation et la réalité professionnelle, cohérence renforcée par des stages ou par la pratique professionnelle sur le terrain (Contrat de professionnalisation, Période de Professionnalisation etc.).

En conclusion, quels sont les avantages des formations à l'INFA ?
Notre équipe de professionnels apporte une véritable plus-value à la formation théorique et nous permet d'obtenir un taux de réussite aux examens d'environ 80%. Notre réseau de partenaires entreprises, associations et institutions nous permet de proposer à nos élèves des stages pratiques variés, des solutions de financement de formation adaptées à chacun et des emplois durables.

> Retrouvez l'INFA lors de ses journées portes ouvertes qui auront lieu les 16 avril et 14 mai 2011.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Ces articles peuvent vous intéresser

Vous cherchez une formation ?

Demandes d'informations gratuites et sans engagement

Trouver

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus