Conseils d'experts

Formation : les dispositifs les plus utilisés par les salariés

Formation continue Le 19 septembre 2014

Que ce soit pour se perfectionner, développer de nouvelles compétences ou encore optimiser leur poste de travail, les salariés peuvent se former tout au long de leur vie professionnelle. La formation continue est un enjeu pour l'entreprise. Quels sont les dispositifs les plus utilisés ?

Formation : les dispositifs les plus utilisés par les salariés

Le plan de formation
Le plan de formation est un dispositif qui définit l'ensemble des actions de formation, bilan de compétences, VAE (validation des acquis de l'expérience), que l'employeur estime nécessaires de faire suivre à certains de ses salariés au cours de l'année. Selon l'ancienneté, tout salarié peut suivre un stage financé par l'employeur grâce au plan de formation dès lors qu'il est titulaire d'un CDD ou CDI. 
Chaque année, selon la taille de l'entreprise et le budget attribué à la formation, l'employeur désigne ceux qui suivront la ou les formations inscrites dans le plan. Il est libre de déterminer sa politique de formation et de choisir les personnes ou services qu'il souhaite en faire bénéficier. D'où l'intérêt de présenter sa requête le plus rapidement possible car c'est en fin d'année qu'il présente au CE les grands axes du budget pour l'année suivante. L'entretien annuel d'évaluation est le moment opportun pour informer son employeur d'un souhait de formation, d'évolution ou de mobilité interne.

Le Congé Individuel de Formation
Le CIF ou Congé Individuel de Formation est un congé de longue durée qui s'adresse aux salariés en contrat à durée déterminée ou indéterminée à condition d'avoir suffisamment d'ancienneté : deux ans pour un salarié en CDI, 4 mois sur les 12 derniers mois et 2 ans sur les 5 dernières années pour un salarié en CDD et 1600 heures sur les 18 derniers mois pour une personne en intérim. Tout salarié qui souhaite se reconvertir peut en bénéficier, que ce soit pour s'adapter à un nouveau poste de travail, accéder à un niveau supérieur de qualification, changer d'activité ou élargir ses compétences. Il peut être réalisé pendant ou hors du temps de travail. Le salarié ne peut être absent plus d'un an pour une formation à temps plein. 
La demande de CIF doit être formulée à l'employeur par écrit en recommandé avec accusé de réception. Il a 30 jours pour répondre. Une fois la formation choisie, il faut compléter un formulaire de demande de prise en charge des frais de formation auprès de son OPACIF (Organisme Paritaire Agréé pour le Congé Individuel de Formation). 
 
Le Droit Individuel à la Formation
Le DIF ou Droit Individuel à la Formation est un droit qui permet aux salariés de bénéficier de formations rémunérées ou indemnisées, sur le temps de travail ou en dehors. Ces formations ont pour but de lui faire acquérir de nouvelles compétences ou de se perfectionner. Qu'ils soient en CDI, en CDD, intérimaires, à temps complet ou à temps partiel, tous les salariés du secteur privé peuvent prétendre au DIF, selon leur ancienneté. 
En CDI, le salarié bénéficie d'un crédit de 20 heures de formation par an, cumulables sur six ans, soit 120 heures au total. En CDD ou à temps partiel, la durée de la formation est calculée au prorata du temps de travail effectué. La demande de DIF se fait par écrit auprès de l'employeur qui a 30 jours pour répondre. Sans réponse de sa part, la demande est considérée comme acceptée.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus