Formation professionnelle

Formation continue : deux tiers des stagiaires sont des salariés

Formation professionnelle Le 03 octobre 2013

Au moment où les négociations reprennent entre patronats et syndicats sur la réforme de la formation professionnelle, la Dares, Direction des études et des statistiques du ministère du Travail publie une étude sur "les prestataires de formation continue en 2011". Avec un chiffre d'affaires de 13,1 milliards d'euros, le secteur de la formation continue est plutôt en bonne santé malgré le ralentissement de l'activité économique.

Formation continue : deux tiers des stagiaires sont des salariés

D'après les résultats de la dernière étude publiée par la Dares, le chiffre d'affaires réalisé par les organismes de formation continue, qu'ils soient privés ou publics, a progressé de 5% en 2011. Un secteur qui finalement progresse, en particulier dans le secteur privé à but lucratif.
 
Seulement 12 % des stagiaires formés sont au chômage
D'après l'étude, près de 23,8 millions de stagiaires ont été formés par 58668 organismes de formation en 2011. Et parmi ces stagiaires formés, plus des deux tiers sont des salariés. Le nombre de salariés formés a évolué de 6 % alors que celui des demandeurs d'emploi est resté constant (0,4%). Les chômeurs ne représentent en effet que 12% des stagiaires formés et la majorité bénéficient surtout de stages financés par les pouvoirs publics. Face à ce constat, le gouvernement place les demandeurs d'emploi comme une priorité dans la réforme de la formation professionnelle.
 
Les entreprises : première source de revenus pour les organismes
La formation professionnelle continue est financée principalement par l'État, les régions et les entreprises. En 2011, les achats de formation des entreprises représentent plus de la moitié des recettes des organismes, 39% étant versées par les employeurs et 17% distribuées par les organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA). Ce qui explique les deux tiers de salariés formés. Par contre, la contribution des OPCA (+3%) évolue moins vite que celle des entreprises (+7%) en 2011. Après les entreprises, les administrations publiques (26%) représentent la seconde source de revenu pour les organismes de formation et les particuliers participent à la hauteur de 7% du chiffre d'affaires des prestataires. Un résultat qui a quand même progressé de 6% par rapport à l'ensemble, cela malgré le contexte économique difficile.

La durée moyenne des formations en baisse
Selon la Dares, la durée moyenne des formations poursuit sa baisse en 2011 (48 heures). Une durée qui, depuis 10 ans, a baissé de 19 heures. Le découpage des formations en modules en est la première raison. Les difficultés économiques incitent peur être aussi les stagiaires à s'orienter vers des formations courtes.
En revanche, parmi les publics formés, les demandeurs d'emploi sont les seuls pour qui la durée moyenne de formation a augmenté (+ 3 heures) tandis que celui des salariés reste stable. Un résultat qui se retrouve dans "la progression du chiffre d'affaires du secteur de la formation" et qui selon la Dares, "résulte d'une hausse du nombre de stagiaires compensée en partie par une durée de formation légèrement plus courte".

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Ces articles peuvent vous intéresser

Vous cherchez une formation ?

Demandes d'informations gratuites et sans engagement

Trouver

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus