Conseils d'experts

Etudier à l'étranger : toutes les astuces

Etudes et diplômes Le 06 septembre 2013

En France, de plus en plus de jeunes partent étudier à l'étranger pour découvrir une autre culture, pour suivre un cursus reconnu dans le monde ou pour apprendre une langue étrangère. Ce choix d'étudier peut présenter de nombreux avantages, il convient alors d'effectuer les bonnes démarches pour être prêt au moment du départ.

Etudier à l'étranger : toutes les astuces

Plusieurs options possibles, laquelle choisir ? 
  • L'échange étudiant est la solution la plus facile pour effectuer une année dans une université à l'étranger. Les organismes les plus connues sont Erasmus ou Leonardo. Il existe d'autres programmes plus spécialisés qui permettent aux étudiants de partir comme SAAS pour l'écosse, Micefa pour l'Amérique du nord ou Crepuq pour le canada. Le principe est simple, il suffit de s'inscrire auprès de son université d'origine pour pouvoir partir. 
  • S'inscrire dans une université à l'étranger : chaque étudiant peut poursuivre des études dans n'importe quelle université du monde. La première chose à faire est d'envoyer son dossier à l'université de son choix. La plupart des inscriptions à l'étranger se terminent à la mi-Janvier, voir février donc ne tardez pas à demander un dossier d'inscription en ligne sur le site de l'université. A noter : certains pays réclament des frais de soumission de dossier.
  • Les doubles diplômes ou cursus intégrés  : ces formations bi-nationale, voire tri-nationale de niveau licence et master permettent aux étudiants d'effectuer une partie de leurs études à l'étranger dans une université partenaire et d'obtenir un double, voire un triple diplôme. Ces cursus  sont de plus en plus proposés dans les établissements : écoles de commerce, d'ingénieur, universités, instituts d'études politiques. Ces cursus permettent aux étudiants de développer des compétences internationales.
  • Les Summer Schools proposent aussi des programmes cours et permettent aux étudiants intéressés de partir à l'étranger durant la période juin-septembre
Faut il prévoir son budget avant de partir ?
Le budget, toujours le budget ! Il convient de réfléchir au mode de financement car les aides comme les bourses d'études ou les allocations "logement" sont plus difficiles à obtenir quand on étudie à l'étranger. Il est donc préférable de prévoir l'intégralité du budget avant le départ car dans certains pays, le statut d'étudiant ne permet pas toujours de travailler en parallèle des études. Et selon le pays, il faut prévoir certaines dépenses comme les frais de scolarité, le logement (universitaire ou privé), la nourriture, les transports, les loisirs et tout ce qui concerne les frais de santé.
Des prêts peuvent être accordés par les banques pour ceux qui en ont besoin. Le prêt étudiant garanti par l’État est sans conditions de ressources et sans caution parentale ou d’un tiers. Il est accessible aux étudiants de moins de 28 ans, de nationalité française ou ressortissants de l'Union européenne, inscrits dans un cursus de l'enseignement supérieur : université, école, lycée (BTS), IUT (DUT).
 
Comment financer son projet d'étude ?
Pour financer un projet d'étude à l'étranger, un étudiant peut bénéficier de bourses ou d'aides de l'Etat
  • La bourse du conseil général ou du conseil régional est attribuée au cas par cas avec en priorité les étudiants en ayant le plus besoin. Les informations sur ces bourses et les dossiers sont à obtenir auprès de l'établissement d'études. Pour plus d'informations, il faut consulter le site du département ou contacter directement les conseils régionaux.  
  • Les bourses sur critères sociaux sont valables pour les étudiants boursiers qui partent à l'étranger et sont octroyés selon certains critères. Rendez-vous sur le portail du CNOUS pour plus d'informations.
  • Les bourses de mobilité internationale sur critères sociaux sont offertes par le Ministère de l'Education nationale français et sont destinées aux étudiants qui bénéficient déjà d'une bourse sur critères sociaux ou d'une allocation d'études. Il est possible d'utiliser cette bourse sur plusieurs séjours d'études à l'étranger dans la limite de 9 mois maximum.
  • Dans le cadre des différents programmes, tel qu'Erasmus, Léonardo ou Lavoisier, les étudiants bénéficient automatiquement d'une aide de la part de l'État. Le nouveau programme "Erasmus Plus" prévu pour janvier 2014 devrait permettre à des étudiants issus de familles modestes ou de filières technologiques, professionnelles ou en apprentissage, d'accéder plus facilement  à ce dispositif.
Ne pas oublier de s'assurer 
Avant le départ, il est impératif de prévoir une assurance étudiante car prise en charge des dépenses de santé à l'étranger n'est pas automatique. 
  • Les étudiants qui partent dans un pays européen, ont droit aux mêmes remboursements que les habitants du pays. Pour ce faire, il suffit de demander la carte européenne d'assurance maladie (CEAM) auprès de la mutuelle étudiante ou de son organisme d'assurance maladie,15 jours avant le départ. 
  •  Les étudiants qui partent hors Europe, il s'avère nécessaire de s'assurer auprès d'une compagnie d'assurances privée prévoyant une protection sociale (prise en charge des frais médicaux à l'étranger et, éventuellement, des frais de rapatriement) et/ou auprès de la Caisse des Français de l'Etranger, cela pour toute la durée de votre séjour d'études à l'étranger. 
> Autres liens utiles :
www.jobtrotter.com : le site emploi pour vivre et travailler à l'étranger.
www.jcomjeune.com : un site du CIDJ qui accompagne les jeunes dans leurs démarches.
www.international-jtm.com : Association "Jeunes à travers le monde".
www.mfe.org : Maison des Français à l'étranger.
www.etudionsaletranger.fr : des infos pour établir un projet d'études à l'étranger.
www.cursusmundus.com : le portail de la mobilité international.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus