Conseils d'experts

Comment trouver un logement étudiant ?

Etudes et diplômes Le 23 juillet 2013

Trouver un logement pour la rentrée est l'une des premières préoccupations des étudiants. Studio, colloc', internat ou foyer, plusieurs options s'offrent à eux. Comment faire le bon choix et par où commencer les recherches ?

Comment trouver un logement étudiant ?

Chaque année, les étudiants disent avoir eu du mal à trouver un logement. Des loyers ou cautions trop élevés, peu d'offres disponibles, des logements en mauvais état... Même si c'est les vacances, attention de ne pas s'y prendre trop tard car le marché n'est pas toujours favorable. Voici quelques conseils pour vous orienter.

Studio, appartement : comment organiser ses recherches ?

Pas toujours facile de trouver un logement avec un budget serré. Un conseil : suivez plusieurs pistes à la fois. Pour commencer, consultez un maximum de sites utiles pour vos recherches et vos démarches. En voici quelques-uns :

    •  Les sites étudiants comme Logement étudiant : service d'aide aux étudiants qui cherchent à se loger. Adele.org pour trouver un appartement en cité U, en résidence privée ou en foyer dans toute la France.
    •  Les sites comme l'Anil (Agence nationale pour l'information sur le logement), le CRIJ (Centre Régional Information Jeunesse) ou le Cnous (centre national des oeuvres universitaires et scolaires) proposent des guides du logement très détaillés pour les locataires.
    •  Les sites comme Seloger.com, Pap.fr, Avendrealouer.fr... utiles pour se créer des alertes selon vos critères.
    • studylease.com vous permettra de trouver plus de 45 000 logements dédiés aux étudiants.

Autres conseils : épluchez les petites annonces des journaux et d'internet, faites des démarches auprès des professionnels ou des notaires et attention aux marchands de listes.

Vivre à plusieurs, c'est comment ?

Pour ceux qui n'ont pas peur de la vie en collectivité et qui n'ont pas forcément le budget pour vivre en appartement, la colocation est une alternative assez rentable. Qui plus est, ce mode de vie séduit de plus en plus d'étudiants. On voit donc apparaître de nouveaux sites dédiés à la colocation comme L'auberge ou Colocation.fr. De plus en plus de coloc'dating se mettent en place. Mais attention, vivre en collectivité peut comporter parfois quelques inconvénients. Ce style de vie implique une bonne entente entre colocataires. Une fois le contrat signé, qu'il soit unique ou pas, il est conseillé d'établir "un règlement intérieur", surtout en ce qui concerne les dépenses communes : loyers, charges, taxe d'habitation, téléphone, internet...

Certains étudiants optent parfois pour les foyers d'étudiants. Le site de l'UNME (Union nationale des maisons d'étudiants) réunit une centaine de foyers et de résidences en France.

La chambre chez l'habitant est un autre mode d'hébergement très recherché par les jeunes étudiants car c'est l'une des solutions les plus économiques. Mais attention, vous visez chez le propriétaire donc question liberté et intimité, il vous faudra probablement faire des concessions.

Une chambre en Cité U : à chacun son toit

Souvent prises d'assaut dès le printemps, les chambres en Cité Universitaire plaisent aux étudiants. Mais tout le monde ne peut pas en bénéficier. Il arrive que certaine places se libèrent en septembre après les résultats des derniers examens. Sinon, la demande doit être faite entre le 15 janvier et le 30 avril pour l'année universitaire suivante. Pour cela, il faut remplir un Dossier Social Etudiant (DES) directement sur le site internet du CROUS. Les étudiants à revenus modestes sont prioritaires.

Les chambres des résidences universitaires traditionnelles sont attribuées sur une période de dix mois, du 1er septembre au 30 juin, pour un montant de 200 euros par mois environ. En résidence conventionnée, les chambres et studios sont affectées sur une période de 12 mois, du 1er septembre au 31 août, pour un loyer moyen de 400 euros/mois.

Une fois le contrat signé, l'étudiant est redevable du loyer avant le 10 de chaque mois. Mais attention, il faut respecter les règles de vie collective car dans le cas contraire, des sanctions peut être données allant jusqu'à l'exclusion de la résidence.

Quelques conseils à retenir

Une fois le logement trouvé, faut-il pouvoir payer ! Si besoin d'aide ou d'accompagnement, n'hésitez pas à consulter le site du CNOUS, dont le but est de faciliter la vie des étudiants dans de nombreux domaines : restauration, logement, bourses, action sociale...

Parmi les aides au logement, il existe l'aide personnalisée au logement (A.P.L.) ou l'allocation logement à caractère social (A.L.S.) versées par la caisse des allocations familiales (CAF). Pour en bénéficier, les étudiants ne doivent plus être considérés à la charge de leurs parents. Le montant est variable et tient compte des ressources de l'étudiant, du nombre de personnes à charge, du lieu de résidence, du montant du loyer et du mode d'occupation (colocation ou meublé).

Des aides comme le financement des cautions et dépôts de garantie sont également possibles : le fonds de solidarité pour le logement (FSL) ou l'avance loca-pass pour le financement du dépôt de garantie du logement. Pour bénéficier du FSL, il faut faire une demande auprès du conseil général et pour l'avance loca-pass, il faut déposer un dossier auprès de l'organisme d'Action logement le plus proche. A noter que ces deux aides ne sont pas cumulables. Plus d'informations sur le site Service-Public.fr.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus