Emploi en alternance

Comment les jeunes et les entreprises perçoivent l'alternance ?

Emploi en alternance Le 31 juillet 2013

Dans un contexte économique qui touche à la fois les jeunes et les entreprises, Adecco a réalisé une enquête sur la vision qu'ils ont de l'alternance. Selon les résultats, 65% des jeunes se disent très satisfaits du dispositif. Et les entreprises ?

Comment les jeunes et les entreprises perçoivent l'alternance ?

Quand on demande aux jeunes ce qu’ils pensent de l’alternance, ils mentionnent cinq avantages. L’expérience professionnelle figurant en tête de liste. En effet, pour 70% des répondants, cet apprentissage est favorable à leur future carrière. Vient ensuite l’acquisition de nouvelles compétences (66 %). Les jeunes mentionnent également l’obtention d’un diplôme (60%) et le fait de se former en étant rémunéré (63%). Enfin, 30% des jeunes en parlent comme un tremplin pour l’emploi. Dans l'ensemble, malgré quelques lacunes rencontrées, l’apprentissage comme la professionnalisation, ont une assez bonne notoriété auprès des jeunes.

79% des jeunes ont du mal à trouver leur entreprise
Trouver une entreprise d’accueil est impératif pour commencer une formation en alternance. Pourtant, c'est la première difficulté rencontrée par 79% des jeunes, selon l’enquête. Une fois qu’ils intègrent le cursus, 47 % des répondants évoquent le manque d'accompagnement de la part des entreprises et de communication avec l’organisme de formation. En fin de cursus, un jeune sur deux dit avoir du mal à mettre en application ce qu’il a appris au cours de sa formation. 
Toutefois, le niveau de satisfaction envers ce dispositif reste quand même élevé car 65% des alternants se disent très satisfaits et il n’est pas rare de voir des étudiants enchaîner deux contrats en alternance. En terme d’employabilité, 60 % d'entre eux trouvent même immédiatement un emploi à l’issue de leur contrat "pour la plupart dans leur domaine de formation et souvent dans l’entreprise où ils ont été formés", affirme l’étude.

Un moyen de se créer un vivier de compétences
Du côté des jeunes comme des entreprises, l'alternance est plutôt bien perçue, selon l'enquête. Pour la majorité des entreprises l'alternance constitue un bon moyen de "se créer un vivier de compétences". Ce sont aussi des ressources supplémentaires pour 67% d'entre elles et plus de la moitié y sont favorables pour l'allègement des charges et les aides financières. Entre contrat d'apprentissage ou contrat de professionnalisation, la majorité des entreprises déclarent ainsi vouloir réutiliser l'un des deux dispositifs.
Par contre, comme les jeunes, elles rencontrent elles aussi certaines difficultés. En effet, 62% ont du mal à sélectionner des candidats, 60% sont ennuyées avec les démarches administratives et une entreprise sur deux est dérangée par la gestion des emplois du temps des alternants. Pour encourager le dispositif, des progrès restent à faire à commencer par la simplification des tâches administratives et l'augmentation des aides financières... Surtout si le gouvernement veut atteindre les 500.000 apprentis d'ici à 2017.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus