Conseils d'experts

79% des patrons de PME ont une bonne image de l'apprentissage

Etudes et diplômes Le 18 June 2014

Les chefs d'entreprise conservent une très bonne opinion de l'apprentissage en 2014 : 79% de ceux qui en ont déjà fait l'expérience estiment qu'il est positif pour leur entreprise selon un sondage. Un taux en légère baisse cependant puisqu'ils étaient 86% en 2013.

79% des patrons de PME ont une bonne image de l'apprentissage

82% des chefs d'entreprise déclarent en avoir une bonne image un sondage Ifop pour Agefa-PME publié mercredi 18 juin. Ils sont mêmes près de la moitié (48%) à juger que les diplômes obtenus en apprentissage ont plus de valeur que ceux obtenus en formation générale.

Pourtant ils existent encore de nombreux freins au recrutement d'apprentis. En témoigne la légère baisse du nombre d'entrées en apprentissage en 2013 : 48% des employeurs prévoient d'embaucher au moins un jeune en contrat d'apprentissage cette année alors qu'ils étaient 53% à la même période en 2013. Parmi les freins cités, l'annulation de la prime à l'apprentissage pour les entreprises de plus de 10 salariés arrive en tête (pour 76% des patrons). Viennent ensuite les difficultés d'adaptation des apprentis au monde de l'entreprise (58%) et les modalités de rupture d'un contrat d'apprentissage (56%).

Mais les patrons eux-mêmes semblent avoir une image un peu moins positive de l'apprentissage : actuellement 79% de ceux qui en ont déjà fait l'expérience estiment qu'il est positif pour leur entreprise selon un sondage alors qu'ils étaient 86% en 2013. En cause, le manque de motivation des jeunes selon les patrons. Un tiers (36%) pointent aussi du doigt la rareté des profils des candidats employables, et les problèmes de comportement des jeunes (34%).

Plus globalement, plus de trois quarts des patrons de PME (78%) et de la moitié des enseignants (60%) jugent que l'école prépare mal à la vie professionnelle. Une grande majorité d'enseignants (81%) plaide d'ailleurs pour rendre obligatoire une session de découverte de l'apprentissage au collège.

> Sondage réalisé entre le 2 et 10 juin auprès d'un échantillon de 402 chefs d'entreprise représentatif des entreprises de 10 à 499 salariés (par téléphone), et auprès d'un échantillon représentatif de 603 enseignants du secondaire (en ligne), selon la méthode des quotas.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus