Conseils d'experts

L'IFRIA forme à des métiers porteurs en agroalimentaire

Métiers qui recrutent Le 08 avril 2011

Implanté dans 12 régions de France, le réseau IFRIA (Institut de Formation Régional des Industries Alimentaires) a formé plus de 11.000 collaborateurs depuis sa création en 1993. En Bretagne, première région agroalimentaire de France, l'IFRIA présente 95% d'insertion professionnelle. Le secteur est donc porteur et de nouveaux métiers à fort potentiel d'évolution apparaissent. Le point avec Jennifer Chevy, Chargée de communication.

L'IFRIA forme à des métiers porteurs en agroalimentaire

Quelle est l'offre de formation de l'IFRIA ?
L'IFRIA est une association paritaire qui réunit entreprises de l'industrie alimentaire et partenaires sociaux. Ses objectifs sont d'accompagner les entreprises dans le recrutement et la formation de leurs futurs collaborateurs grâce à plusieurs outils notamment : l'apprentissage en CFA, des contrats de professionnalisation, des formations au tutorat... L'IFRIA Bretagne, ce sont un CAP,trois Bac Pro, trois BTS, trois licences professionnelles, un titre de niveau 2 de conseiller avicole et une formation d'ingénieur agroalimentaire, la seule en apprentissage en France. Depuis sa création, l'IFRIA a formé 1450 personnes.

Quels sont les particularités de l'IFRIA ?
Basés à Quimper (29), nous sommes une structure régionale qui coordonne des dispositifs de formation partout en Bretagne. Nous ne réalisons pas nous même la formation mais travaillons avec des partenaires pédagogiques. Notre équipe est donc là pour accompagner les entreprises et leur proposer des outils de formation innovants en fonction de leurs besoins.

L'accompagnement des apprentis fait également partie de vos particularités...
Côté candidats, nous avons effectivement un accompagnement "accru" par rapport à d'autres centres de formation puisque nous suppléons un partenaire pédagogique qui a déjà un accompagnement "terrain" du jeune.
Nous sommes sur des promotions à taille humaine ce qui nous permet d'être au plus prêt des jeunes. C'est une volonté de l'IFRIA. Et cet accompagnement est en lien direct avec les entreprises puisque beaucoup des collaborateurs IFRIA sont des professionnels de l'industrie alimentaire ou des ressources humaines.
Nous ouvrons des formations à la demande des entreprises. Ces formations répondent à un besoins réel. C'est pour cela que globalement, nous sommes autour de 90 à 95% d'insertion professionnelle à la sortie de nos formations. Aujourd'hui, de nombreuses entreprises nous font confiance.

Le secteur est très porteur, quels types de nouveaux métiers voit-on apparaître ?

La Bretagne est la première région agroalimentaire française. En termes de chiffre d'affaire, le secteur est le 2ème au niveau mondial derrière les Etats-Unis. En Bretagne, nous avons la chance d'avoir des domaines d'activités variés (lait, biscuiterie, viande...). Les entreprises sont tout autant variées : il y a des entreprises familiales, de grands groupes, des PME...
Nous avons l'avantage, en tant qu'association de professionnels de l'agroalimentaire, d'adapter nos formations à la réalité des entreprises. C'est pourquoi nos formations sont prioritairement sur la production (que ce soit sur les postes de conducteurs de ligne, l'encadrement intermédiaire de la production...), et sur tous les domaines qui y sont liés : maintenance, logistique,... Nous ouvrons d'ailleurs de nouvelles formations cette année : un BTS Technico-commercial, et une Licence Pro Management de la production.

Plus en détails, à quels types de métiers formez-vous ?
Nous avons des BTS, licence pro et nous allons même jusqu'au niveau ingénieur pour former des futurs directeurs d'entreprise. Nous sommes aussi très présents sur les métiers de la production et de la maintenance, puisque l'industrie agroalimentaire est de plus en plus automatisée, de plus en plus technique. Nous avons une demande des entreprises sur des secteurs connexes à la production : commercial, qualité-sécurité, hygiène-environnement et la logistique.
Par ailleurs, nous avons des particularités liés à la région dans laquelle nous sommes implantés. En Bretagne, on retrouve des métiers liés à la viande, la volaille, d'où des formations spécialisées (un CAP industrie agroalimentaire, un Bac Pro charcutier-traiteur et une formation de conseiller avicole).

Pour conclure, quel est l'avantage de la formation en alternance selon vous ?

A l'IFRIA, nous sommes convaincus par l'apprentissage et l'alternance ! Faire une formation en alternance, c'est un diplôme, un métier, des compétences et bien souvent un emploi à la clef, tout cela sur une durée de un an à trois ans. C'est une formation rémunérée, pendant laquelle les jeunes travaillent réellement !. Et il y a des possibilités de progression et de montée en compétences : nous avons le cas de jeunes qui avaient fait un BEP et un Bac Pro entrés chez nous en BTS maintenance par apprentissage et qui sont maintenant en Licence Pro.
Plus particulièrement, l'industrie agroalimentaire offre de véritables opportunités d'évolutions et un large panel d'entreprises où évoluer en régions. Nous sommes certes sur un secteur d'activité particulier avec des contraintes (travail de nuit, en horaires décalées, au chaud, dans le froid...) comme dans tous les métiers, mais il y a énorme avantage, c'est tout simplement l'emploi !

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Ces articles peuvent vous intéresser

Vous cherchez une formation ?

Demandes d'informations gratuites et sans engagement

Trouver

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus