Formation diplômante

Le gouvernement veut s'attaquer aux abus liés aux stages

Formation diplômante Le 08 mars 2013

Dénonçant la non-mise en application des mesures préconisées par son prédécesseur Valérie Pécresse en 2011, la ministre de l'enseignement supérieur Geneviève Fioraso a annoncé vouloir mieux encadrer les stages et limiter les abus. En espérant que cette fois, les mesures soient réellement appliquées...

Le gouvernement veut s'attaquer aux abus liés aux stages

Récemment interviewée par le journal Libération, la ministre de l'enseignement supérieur Geneviève Fioraso a indiqué vouloir développer les stages et mieux les encadrer. En effet, la moitié des mesures prises lors du précédent gouvernement n'ont pas été mis en application selon la ministre, faute de décret. On pense notamment à la mesure destinée à limiter la durée des stages à six mois prévu par la loi Cherpion de 2011. 

Développer les stages
La ministre part d'un constat : le recours au stage est "très déséquilibré" puisqu'il concerne "principalement les étudiants en fin de cursus, et très peu d'étudiants en premier cycle à l'université".
"Nous allons développer la possibilité d'effectuer des stages dans tous les cursus, et également plus tôt, dès la licence", annonce Mme Fioraso, précisant que les offres de stages deviendront "un des critères qualitatifs pour l'attribution des dotations d'Etat aux établissements".

Limiter les abus
Mais il est nécessaire, selon elle, de mieux encadrer les stages afin d'éviter les abus comme les emplois déguisés en stages, qui participent à la précarisation des jeunes déjà très touchés par le chômage. Certains secteurs utilisent en effet les stages de manière importante voire abusive comme la publicité qui comptent entre 10% et 15% de stagiaires. Le gouvernement envisage donc de mettre en place des "plafonds" et d'éviter que les stages soient effectués en dehors des cursus de formation.
Geneviève Fioraso, interpellant l'ancienne ministre de l'enseignement Valérie Pécresse sur la non-application des mesures préconisées sous son ministère, a indiqué que cette fois, les décrets nécessaires seront appliqués. Espérons-le ou tout cela n'aura été encore qu'un effet d'annonce !

(Source : AFP-Liaisons-Sociales)

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus