Conseils d'experts

L'Agefiph lance un plan de développement de l'alternance

Etudes et diplômes Le 11 juillet 2013

Le niveau de formation des personnes handicapées est aujourd'hui l'un des principaux freins à l'embauche. Pour combler cette lacune, l'Agefiph a décidé de prioriser la formation jusqu'en 2015.

L'Agefiph lance un plan de développement de l'alternance

En 2012, le nombre de demandeurs d'emploi handicapés a progressé de 17,2 %. Dans ce contexte, l'Agefiph, (Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées) vient d'annoncer le lancement d'un plan de développement de l'alternance pour inciter les entreprises à recruter des personnes en situation de handicap. L'objectif est de donner un nouvel élan aux contrats d'apprentissage et de professionnalisation, leviers puissants de qualification et d'accès à l'emploi des personnes handicapées. Ce plan comporte plusieurs axes comme l'optimisation et le développement des actions déjà existantes, la valorisation des partenariats avec les grandes entreprises, les secteurs d'activité ou les branches professionnelles et l'amplification de l'offre d'intervention en faveur de l'alternance. Avec la mise en place d'actions de communication, ce programme devrait permettre d'ouvrir l'emploi aux personnes handicapées.

Les aides de l'Agefiph revues à la hausse
Depuis le 1er juin 2013, l'Agefiph a renforcé ses aides en faveur de l'alternance à l'attention des entreprises et des personnes handicapées. Pour les employeurs, le forfait de l'aide au contrat de professionnalisation est maintenant compris entre 1500 à 7500 euros en fonction de la durée (contre 1000 à 4000 euros auparavant). Même chose pour le contrat d'apprentissage qui s'étend de 1500 à 9000 euros (contre 1000 à 6000 euros avant). Et pour ce qui est de l'aide versée à l'employeur en cas de pérennisation du contrat de professionnalisation ou d'apprentissage, elle est maintenant de 2000 à 4000 euros en fonction du type de contrat.
Pour les personnes handicapées, l'indemnité transmise dans le cadre d'un contrat d'apprentissage ou de professionnalisation est de 1500 euros pour un contrat supérieur ou égal à 6 mois et de 3000 euros pour un contrat supérieur ou égal à 12 mois. Et si le salarié a plus de 45 ans, le montant de cette aide est doublé.

La formation accessible à tous 
Selon la loi, les organismes de formations professionnelles sont obligés de rendre la formation accessible à tous, sous peine de sanctions pénales et financières. Le rôle de l'Agefiph et de ses partenaires est donc d'identifier les difficultés liées aux handicaps et d'améliorer l'accès et l'usage des organismes de formation aux personnes handicapées. Ils doivent proposer des solutions techniques et organisationnelles permettant à toutes les personnes de suivre les formations dans de bonnes conditions. Les exemple de solutions proposées sont l'adaptation du temps de formation, la mise à disposition d'un traducteur en langue française des signes ou la mise en place de matériel informatique spécifique pour les déficients visuels. 

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus