Conseils d'experts

Comment devenir installateur de réseaux câblés de communication ?

Métiers qui recrutent Le 14 novembre 2017

Le chantier de la fibre optique, initié par l’Etat en 2013, prévoit la couverture de l’ensemble du territoire en très haut débit d’ici 2022. Ce chantier est aussi un très grands créateur d’emploi, notamment pour l’installation de réseaux de télécommunication.

Comment devenir installateur de réseaux câblés de communication ?

L’installateur de réseaux câblés de communication a pour mission de tirer, poser et raccorder des câbles de communication entre un opérateur télécom et le client (particulier ou entreprise). Il peut aussi intervenir pour des opérations de maintenance. Ces câbles sont de différentes natures (fibre optique, fibre coaxiale, cuivre, etc.) et ont pour but d’acheminer des signaux numériques chez le client (téléphone, télévision, internet). Dans un premier temps, l’installateur de réseaux câblés de communication tire et pose les câbles. Cette opération varie selon l’environnement. Le tirage peut se faire sur des appuis aériens ou via des conduites souterraines, et la pose peut s’effectuer en façade de bâtiment ou en intérieur. Dans un second temps, l’installateur effectue le raccordement à chaque extrémité du réseau (il installe notamment les prises et les terminaux chez le client) et s’assure de la bonne connectivité de l’installation.

Son environnement de travail est véritablement varié. L’installateur peut exercer en milieu rural, périurbain et urbain. Il intervient dans les parties communes d’immeubles, directement dans le logement ou les bureaux du client, mais aussi sur la voie publique, dans les égouts, en bordures de voies ferrées ou sur les sites industriels.

Travaillant directement au contact des clients, l’installateur de réseaux câblés de communication doit être ponctuel, avoir le contact facile, être minutieux et soigneux, et surtout veiller à respecter toutes les règles de sécurité.

Il s’agit d’un métier porteur (Plan France Très Haut Débit), qui évolue en même temps que les technologies de télécommunication.

On parle parfois de tireur de câbles en fibre optique, de monteurs FTTH  ou télécom, de câbleur fibre optique, etc.

> Marché de la fibre optique très haut débit : 10 000 emplois prévus d'ici 2020

Etudes et formation

Pour devenir installateur de réseaux câblés de communication, il faut être au minimum diplômé d’un BEP/CAP dans le domaine des télécoms ou de l’électrotechnique. D’autre part, il existe le titre professionnel « Installateur de réseaux câblés de communications ». Ce titre, inscrit au RNCP, est délivré après une formation d’un an. Le programme est divisé en deux volets. Le premier volet concerne la construction des réseaux cuivre et FTTH, c’est-à-dire la pose et le tirage. Le second volet concerne le raccordement du réseau et les opérations de vérification.

La formation se fait par contrat de professionnalisation ou contrat d'apprentissage, et est proposée par de très nombreux centres. Elle est notamment éligible au CPF, et est ouverte aux salariés, aux demandeurs d’emplois. Le titre délivré est de niveau V (CAP/BEP).

> Trouvez dès à présent la formation d’installateur de réseaux câblés de communication qui vous convient

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Trouver votre formation Installateur de réseaux câblés de communication

Finançable avec le CPF

Finançable avec le CPF

Voir toutes les formations

Les formations associées à cet article

Ces articles peuvent vous intéresser

Vous cherchez une formation ?

Demandes d'informations gratuites et sans engagement

Trouver

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus