Conseils d'experts

Microsoft s'engage à aider 300.000 jeunes à trouver un emploi

Métiers qui recrutent Le 30 janvier 2014

Alain Crozier, président de Microsoft France, et François Lamy, ministre délégué chargé de la Ville, ont signé une convention pour "accompagner l'emploi des jeunes" issus des zones urbaines sensibles (ZUS).

Microsoft s'engage à aider 300.000 jeunes à trouver un emploi

Dans le cadre de son programme international YouthSpark, Microsoft s'est engagé à aider d'ici à 2017 300.000 jeunes issus des quartiers difficiles à trouver un emploi. Un accord a ainsi été conclu entre Alain Crozier, président de Microsoft France, et François Lamy, ministre délégué chargé de la Ville pour "accompagner et soutenir l'emploi des jeunes". Un accord qui s'inscrit dans la ligne gouvernementale suite à la mise en place des emplois francs, un dispositif destiné à lutter contre le chômage des jeunes de moins de 30 ans, issu des Zones Urbaines Sensibles (ZUS).

Révéler le potentiel des jeunes
Pour Microsoft, le but de son engagement est de permettre aux jeunes "d'acquérir les compétences, les outils et le réseau nécessaires à la révélation de leur potentiel et à leur insertion dans l'emploi". Autre engagement de la firme américaine : le déploiement d'un dispositif visant à "soutenir les entrepreneurs innovants issus des quartiers et les actions de formation à destination de profils sous-représentés dans le numérique".

Ainsi, une "classe immersive", basée sur le campus d'Issy-les-Moulineaux, initiera au coding 500 élèves par an. Des rencontres seront également organisées entre des entrepreneurs et des jeunes des cités pour ouvrir et diversifier le recrutement d'Imagine Cup, le concours mondial de programmation organisée par Microsoft. Toujours pour favoriser les emplois dans le numérique, le groupe soutiendra des écoles de codeurs pour autodidactes.

Le numérique : un vivier d'emplois
Alors que selon un sondage commandé à OpinionWay, 80% des jeunes issus des quartiers sensibles se disent attirés par le numérique, Microsoft souligne que ce secteur est un "gisement d'emplois futurs à fort potentiel". Pourtant, toujours selon Microsoft, "le numérique contraste avec la trop faible formation que les jeunes ont reçue concernant l'utilisation des outils numériques. Ainsi, seuls 29% des répondants déclarent avoir été formés au maniement de base d'un ordinateur ou d'Internet à l'école".

Un problème à relever alors que des dizaines de milliers de postes seraient vacants dans le numérique, précise la firme américaine.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Ces articles peuvent vous intéresser

Vous cherchez une formation ?

Demandes d'informations gratuites et sans engagement

Trouver

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus