Conseils d'experts

L'Ecole chez soi : 120 ans, 6000 élèves, 70% de réussite

Formation continue Le 10 octobre 2011

L'Ecole chez soi, spécialiste de l'enseignement à distance dans les métiers du cadre de vie fête ses 120 ans. L'occasion pour elle de mettre en avant les compétences de ses élèves à travers un grand concours mais aussi de rappeler que l'enseignement à distance peut être tout aussi complet et efficace que la méthode "classique". L'Ecole chez soi propose 150 formations et atteint les 70% de réussite. Explications avec Laetitia Bourgois, Directrice du service communication/marketing.

L'Ecole chez soi : 120 ans, 6000 élèves, 70% de réussite

Pouvez-vous nous présenter l'Ecole Chez Soi ?

L'Ecole chez soi est une école privée d'enseignement à distance dans les métiers du bâtiment et de l'architecture, soit au sens large, les métiers du cadre de vie. Cela concerne une multitude d'activités : la conception, l'acte de construire, l'architecture, les bureaux d'études, les chantiers, la topographie, le paysagisme, l'immobilier, la promotion immobilière... Nous avons aujourd'hui plus de 6000 élèves en cours de formation et 70 professeurs professionnels. Nous sommes certifiés ISO, par l'OPQF (Office Professionnel de Qualification des Organismes de formation) et nous sommes reconnus par l'Etat comme par les entreprises.

Quelles sont les particularités de l'école ?

Nous dispensons 150 formations dans 12 grandes familles de métiers soit un très large panel de professions, pour certaines encore assez peu connues. Notre siège est situé en région parisienne, à Boulogne-Billancourt plus exactement, mais nous couvrons toute la France puisque nos élèves travaillent de chez eux. Nos formations vont du niveau BEP jusqu'au niveau ingénieur. Nous proposons du qualifiant (chef de chantier, conducteur de travaux, métreur, dessinateur...) et du diplômant. La durée de formation varie selon le type de cursus suivi et les élèves peuvent faire des "pauses" durant leur formation en cas d'obligation professionnelles. Nous sommes une école atypique. En France, l'enseignement à distance est encore dévalorisé contrairement à d'autres pays européens.

Quels profils d'élèves trouve-t-on chez vous ?

Nous avons trois typologies d'apprenants : les jeunes bacheliers en formation initiale. L'enseignement à distance est ainsi particulièrement adapté à ceux qui doivent travailler en parallèle pour financer leurs études et leur vie quotidienne.Nous avons également des salariés en formation continue là aussi l'enseignement à distance est idéal pour se former chez soi, le soir ou le week-end. Ce sont souvent des personnes qui travaillent déjà dans le secteur et qui souhaitent progresser. Dans le BTP, beaucoup de personnes apprennent encore "sur le tas" et au bout d'un certain temps, ont besoin d'un diplôme pour évoluer. La formation à distance est donc particulièrement recommandée pour eux. Les entreprises apprécient les candidats ayant suivi une formation à distance car elles ont bien conscience que les élèves sont très méritants car il faut être motivés pour se former le soir ou le week-end en plus du travail.

Quels sont les avantages de se former "chez soi" ?

Se former à distance permet de se former où l'on veut. Nous avons des élèves dans les DOM-TOM et d'autres chez Vinci par exemple, qui se forment depuis leur lieu de travail comme en Afrique par exemple. Nous leur envoyons des supports papier et beaucoup de documents en ligne, de didacticiels... Les cours sont donc interactifs, et chacun peut se former à son rythme. Ce type d'enseignement permet également une meilleure conciliation entre vie personnelle et vie professionnelle, notamment pour les élèves qui ont une famille. Cela évite une logistique parfois lourde : devoir aller dans une grande ville, louer une chambre d'étudiant, mettre entre parenthèses sa vie familiale...

70% de réussite en moyenne... Quelle est votre recette ?

Nous sommes souples mais nous procurons aux élèves un cadre et un suivi. Les cours sont étayés de très nombreux exemples et il y a un autotest à chaque fin de chapitre. Et un test tous les deux ou trois chapitres. Tous nos devoirs sont des cas pratiques, concrets, et pas seulement théoriques. Nos professeurs sont eux-mêmes des ingénieurs, des architectes, des promoteurs immobiliers... Ils sont régulièrement disponibles via l'espace en ligne. Il y a donc beaucoup d'interactivité et d'échanges. Nous proposons également des journées pédagogiques, qui sont l'occasion de se regrouper et se rencontrer entre élèves et professeurs de manière conviviale...Nous poussons également nos élèves à pratiquer des stages en entreprise ce qui les rend opérationnels rapidement à la fin de leur formation. Ils ont également la primeur des offres d'emploi déposées par nos entreprises partenaires pendant trois semaines sur notre site.

Parlez-nous du concours que vous avez lancé pour vos 120 ans...

Nous l'avons lancé pour l'année académique 2010-2011 à l'occasion de nos 120 ans. Nous sommes fiers d'être une école centenaire, c'est un gage de qualité. L'école a été fondée en 1891, année qui fut aussi celle des débuts de La Poste, ce qui a permis à L'Ecole chez soi d'envoyer ses cours par courrier. Aujourd'hui nous nous sommes adaptés aux nouvelles technologies. Mais nous continuons d'associer le e-learning aux cours papiers.Pour le concours, nous avons demandé à nos élèves d'imaginer l'habitat et la façon d'habiter dans 120 ans. Plus de 200 participants ont envoyé leurs projets. Pour eux c'est une formidable vitrine pour montrer ce qu'ils sont capables de réaliser et ils ont réalisé de très belles choses.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus