Formation professionnelle

La réforme de la formation professionnelle reportée à fin 2013

Formation professionnelle Le 08 mars 2013

Raccourcir les délais d'entrée en formation pour les demandeurs d'emploi, réformer la taxe d'apprentissage... En visite dans un CFA de Blois, François Hollande a dessiné les contours de la prochaine réforme de la formation professionnelle. Mais initialement prévue pour l'été, elle ne sera finalement prête que pour la fin d'année 2013.

En visite dans un Centre de Formation des Apprentis (CFA) à Blois lundi 4 mars, le président de la république a annoncé vouloir mettre en place une vaste réforme de la formation professionnelle. Celle-ci reste en effet "trop peu orientée vers les demandeurs d'emplois et les jeunes peu ou pas formés". Un constat également fait par la Cour des Comptes en début d'année.

Les chômeurs trop longtemps laissés à l'écart
Environ 600.000  chômeurs (sur environ 3 millions à l'époque) ont bénéficié d'une formation en 2011. Parmi les principales mesures annoncées, il s'agit donc de proposer systématiquement à au moins 50% des chômeurs une formation dans un délai de deux mois. Actuellement seuls 25% des demandeurs bénéficient d'un délai aussi court. François Hollande a ainsi promis que le délai entre la perte d'un emploi et l'offre d'une formation "ne pourrait plus dépasser six mois". Il souhaite ainsi renforcer la collaboration entre les régions, qui seront "pleinement responsables de la commande de formations" et Pôle Emploi, qui en assurera le suivi.

Des dysfonctionnements pointés du doigt
Actuellement, la formation professionnelle bénéficie le plus aux cadres, aux salariés de moins de 40 ans ayant déjà un bon niveau en formation initiale. Le dispositif n'est donc que peu utilisé par les publics qui en ont le plus besoin et les moins qualifiés. Autres inconvénients du dispositif de formation professionnelle : un quart des candidats patientent plus de 15 mois avant d'en bénéficier, la certification et l'évaluation des 55.000 organismes qui la dispensent "laisse à désirer" et moins des deux tiers du produit de la taxe d'apprentissage (soit 62%) versé par les entreprises finance réellement l'apprentissage, le tiers restant allant à des établissements de l'enseignement supérieur et des grandes écoles...

Alors qu'il était annoncé pour l'été, le projet de réforme de formation devrait être prêt d'ici la fin de l'année 2013 "à l'issue d'un processus de concertation avec les partenaires sociaux". Actuellement moins de 10% des chômeurs sont en formation selon la Dares.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Ces articles peuvent vous intéresser

Vous cherchez une formation ?

Demandes d'informations gratuites et sans engagement

Trouver

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus