Conseils d'experts

ISME : "Une vraie démarche d'orientation et d'accompagnement"

Etudes et diplômes Le 14 mars 2011

Basé à Nantes, l'Institut Supérieur de Management des Entreprises (ISME) propose des parcours-métiers en 3 ans, en formation initiale et/ou en alternance du BTS à Bac +3, dans les ressources humaines et le management, la gestion, le commerce et marketing, la communication et le médico-social. Le plus de l'ISME ? Placer la préparation à l'alternance au coeur de son projet et offrir les meilleures possibilités d'insertion à ses étudiants explique Harald Delacour, Directeur.

ISME : "Une vraie démarche d'orientation et d'accompagnement"

Quel est le plus de l'ISME en tant qu'organisme de formation ?
L'Institut Supérieur de Management des Entreprises est positionné clairement vers l'alternance mais notre objectif est de la proposer "autrement" que ce qui est proposé aujourd'hui. Aujourd'hui, de plus en plus de jeunes voient l'alternance comme un moyen réel et sérieux de s'insérer sur le marché du travail. Ils ont tout à fait raison, mais ce n'est pas "magique". Cela se prépare et nécessite un accompagnement.

Comment cela se traduit-il concrètement ?
L'idée de l'institut est de mettre en place un véritable accompagnement vers l'alternance. Pour les jeunes qui ont déjà un peu d'expérience avec des stages et qui sont mobiles, cela va être un peu plus "faciles" de les accompagner vers cet objectif. Notre démarche est d'aider concrètement ces jeunes à affuter leurs armes pour rechercher eux-mêmes une entreprise. Ils ont une chance certaine d'aboutir.
D'autres jeunes ont envie d'aller vers l'alternance, notamment pour des raisons économiques, mais ne sont pas encore prêts et/ou n'ont pas encore un niveau de "maturité" si j'ose dire, permettant d'aller vers un emploi immédiat. Il faut un projet clair, être prêt à s'engager auprès d'un employeur et signer un vrai contrat de travail. Un certain nombre de jeunes ne sont pas encore prêts à cela, alors nous proposons de les accompagner par des formations dites "classiques". Elles ne sont pas une substitution à l'alternance, mais la première année finie peut et doit constituer une véritable année de validation du projet professionnel et de préparation à l'alternance. Concrètement, les étudiants préparent leur première année de BTS et tout en la préparant, participent au moins à une demi-journée d'ateliers par semaine de recherche d'entreprise ou d'emploi avec pour objectif d'intégrer leur deuxième année, en alternance cette fois. Cette année préparatoire est également un argument de plus pour convaincre l'entreprise.

Comment se déroule le cursus d'un étudiant à l'ISME ?

Notre volonté est que chaque parcours diplômant soit validé par l'état ce qui évite toute ambigüité. Nous avons des parcours en deux ans du type BTS, trois ans (deux + un) voire au-delà. Chaque étape des parcours fait l'objet d'une reconnaissance ou d'une certification par l'Etat dans le cadre de partenariats qu'ISME a tissé avec par exemple SUPDESRH ou le CFA Léonard de Vinci Paris La Défense.
Nous avons trois filières : une filière orientée vers les services à la personne et les ressources humaines, une filière tournée vers le commerce, la vente et une filière vers la communication avec une spécialisation web. Aujourd'hui beaucoup de jeunes souhaitent aller vers les métiers de l'évènementiel pour lesquels il y a peu de postes disponibles, alors que les métiers du web sont très porteurs et il y a des besoins réels.
Nous avons pour objectif de proposer une première année qui soit une véritable année de développement de l'employabilité chez les jeunes qui ne sont pas encore en alternance, une deuxième année de validation du diplôme et de préparation au métier, et une troisième année en alternance pour laquelle il s'agit d'obtenir un Bac +3 certifié par l'Etat en commerce, ressources humaines, marketing, communication et également en gestion avec notre partenaire ICEE Group. L'alternance est au coeur de notre projet, et surtout, la préparation à cette alternance.

Pourquoi cette préparation à l'alternance est-elle si importante ?
Beaucoup de jeunes se font une idée erronée de certains métiers. Entre l'idée qu'ils se font d'un métier et la réalité il y a parfois un fossé. Notre démarche est aussi de les sécuriser : soit nous leur proposons d'intégrer un parcours en alternance dès la première année, soit un peu plus tard. Après deux ans de BTS, nous voyons bien que le rapport de beaucoup de jeunes au métier a évolué. C'est aussi ce qui différencie l'ISME d'autres écoles : pour nous, la formation initiale n'est pas un substitut à l'alternance mais un moyen d'y arriver et de s'y préparer.

Dans quels domaines proposez-vous des formations ?
La filière RH et médico-social permet d'aller vers des métiers en ressources humaines internes à l'entreprise ou vers des métiers des services à la personne. Dans les années qui viennent, il y aura d'ailleurs de vrais besoins sur ces métiers qui sont indispensables à notre société actuelle. Nous avons tout un pan orienté vers le commerce-vente-marketing-communication...

Parallèlement aux formations, l'ISME est également partenaire des projets qui visent à enrichir l'expérience personnelle des élèves...
Nous sommes effectivement partenaire de l'association Aloual, qui a mis en place depuis plusieurs années un centre de distribution de matériels pour les handicapés au Mali. Car pour nous, s'intégrer professionnellement c'est aussi défendre des valeurs. C'est également grandir grâce à des projets qui ne sont pas uniquement une préparation professionnelle, ce que j'appelle le savoir-être. Echanger, partager... Développer un projet comme nous le faisons avec Aloual au Mali nécessite également toute une organisation autour. Cette mission va participer à la professionnalisation de l'étudiant tout comme ISME Service.
Il est important que les étudiants qui ne sont pas en alternance dès la première année puissent, indépendamment de leur parcours de BTS "classique" (avec cours, parcours découverte métiers et recherche d'employeur), travailler sur des cas réels et de besoins d'entreprises. Pour cela, nous travaillons avec un partenaire, l'agence de communication nantaise "Une histoire de com", pour laquelle nos étudiants réalisent des tâches spécifiques. L'idée est de monter des partenariats concrets avec des professionnels. Nous en avons mis en place pour d'autres filières, tout cela dans l'optique d'être cohérent dans notre démarche du début à la fin.

L'ISME propose également des "Journées Orientation Métiers"...
Effectivement nous organisons des journées comme celle du samedi 26 mars de 10h à 13h avec des professionnels dont le thème est "Pourquoi la COM et quelles perspectives métiers ?"
Les autres dates programmées sont les mercredi 13 avril de 14h à 17h et mercredi 4 mai 2011. Rien ne vaut l'échange avec un professionnel. Lors de ces journées, les étudiants peuvent leur poser toutes les questions relatives aux conditions d'exercice du métier qu'ils souhaitent. Et notre idée est aussi de confronter l'étudiant au savoir-être exigé par le poste. Tout cela participe au projet global d'accompagnement proposé par l'ISME, dont le fil conducteur est de faciliter l'employabilité et l'insertion des jeunes.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus