Conseils d'experts

Témoignage : se former après un licenciement économique

Formation continue Le 15 février 2013

Sa société ayant fait l'objet d'une liquidation judiciaire, Amandine, 36 ans, mariée et 2 enfants, a été licenciée en avril 2012 de son poste de comptable. Dans le cadre d'un plan de reclassement, elle a été accompagnée par un cabinet et a fait plusieurs formations pour se mettre à jour en comptabilité. Actuellement intérimaire, ces formations lui ont permis "d'être plus rapidement opérationnelle à son nouveau poste". Elle nous raconte son parcours...

Témoignage : se former après un licenciement économique

Quel emploi exerciez-vous avant ?
Dans ma précédente entreprise, j'étais comptable unique. Ensuite, la société a très vite grossi et elle s'est faite rachetée par un groupe américain, qui a rapidement mis en place un système de séparations des tâches. Mon poste a changé et je suis devenue comptable social, fiscal et trésorerie jusqu'à mon licenciement.

Après votre licenciement, comment avez-vous été accompagnée ? 
J'étais suivie par un cabinet d'accompagnement pour ma recherche d'emploi. Mon interlocuteur me conseillait dans mes démarches (comment établir un CV, quels sites d'emploi consultés, les candidatures spontanées) mais il y avait beaucoup de travail personnel. Tous les jours, je consultais les sites d'emploi. J'avais remarqué qu'il fallait être très réactif. Il est également important de contacter régulièrement les cabinets de recrutement et agences d'intérim pour ne pas se faire "oublier".

A quelles difficultés avez-vous dû faire face pendant cette période reclassement ? 
Je trouve que le système de reclassement est plutôt simple. Vous êtes rémunérée par l'entreprise et en contrepartie vous devez chercher un emploi. Et si vous avez des questions, votre interlocuteur du cabinet d'accompagnement est là pour vous répondre. Vous lui précisez également quelles formations vous souhaitez faire et il s'occupe du reste.

Quelle(s) formation(s) avez-vous suivi et vous ont-elles permis de retrouver un emploi ? 
Pendant mon congé de reclassement, j'ai fait cinq formations en comptabilité étalées sur trois mois. J'ai essayé de regrouper au maximum les dates de formations afin de faire moins de déplacement possible car elles avaient lieu à Paris.
Puis fin décembre, j'ai trouvé un poste de comptable général dans un grand groupe dans le BTP. Etant donné qu'une grosse partie de mon poste consiste à faire du social et que je n'avais jamais travaillé dans ce secteur, j'ai voulu faire une formation sur la paie dans le BTP de deux jours.
Je pense que ces formations constituent un plus sur mon CV. Elles permettent également de justifier une longue période sans activité.

Aujourd'hui, quels conseils pourriez-vous donner aux personnes licenciées économiques ou aux demandeurs d'emploi souhaitant faire une formation pour améliorer leur employabilité ? 
Il ne faut pas se démotiver si on ne trouve pas rapidement du travail. Si vous avez la possibilité de faire des formations, il ne faut pas hésiter. J'ai décidé de faire des formations car en tant que comptable il y a souvent des nouvelles règles en matière de comptabilité, de social et de fiscalité. Cela m'a permis de me mettre à jour. Par contre, j'étais obligée d'aller à Paris car les programmes proposés par les organismes de formation à Rennes étaient, pour moi, un peu légers. J'ajouterai que faire une formation permet également d'être plus rapidement opérationnel à son nouveau poste.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus