Conseils d'experts

Esicad joue la carte de l'alternance de Bac+2 à Bac+5

Etudes et diplômes Le 08 avril 2011

L'Ecole supérieure privée de commerce et de gestion propose de nombreuses formations s'appuyant notamment sur l'alternance. Elle accompagne ainsi ses élèves tout au long de leur cursus, pouvant aller jusqu'à Bac+5. Ce dispositif se traduit par une meilleure insertion professionnelle, comme nous l'explique Marie-Hélène Dugas, directrice de l'Esicad Montpellier.

Esicad joue la carte de l'alternance de Bac+2 à Bac+5

Pouvez-vous présenter l'Esicad ?

L'établissement a été créé en 1983, avec des formations post-bac dans le secteur tertiaire, sous forme de BTS en formation initiale. Depuis 2000, nous sommes plutôt tournés vers l'alternance, avec une dimension professionnelle forte, qui concerne toutes nos formations. Elles sont diversifiées, avec en premier lieu la formation commerciale, comme les BTS Management des unités commerciales (MUC) et Négociation relation client (NRC). Il y a également des formations en administration comme le BTS Assistant de gestion PME-PMI, une filière comptabilité-gestion (BTS CGO, DCG et DSCG), ainsi que le BTS informatique et hôtellerie-restauration.

Depuis 1995, nous proposons des formations post Bac+2, avec des Bac+3 certifiés, ainsi que des Masters et des formations de commerce international. Par exemple, le BTS en commerce international est toujours en formation initiale, mais nous proposons une troisième et quatrième année en alternance, avec un titre certifié à la clé. Au total, nous avons donc une grande offre en BTS, 4 formations à Bac+3, une formation à Bac+4 et une à Bac+5, ce qui représente 500 étudiants en alternance.

Quelle est la place de l'alternance dans votre établissement ?

Toutes nos formations peuvent se faire en alternance. Pour ce qui est du rythme, il y a deux jours en formation, trois jours en entreprise pour les BTS. Pour les Bac+3, +4 et +5 nous avons adopté un rythme de trois jours de formation, tous les 15 jours. On sous-estime toujours les bienfaits de l'alternance en termes de progression de l'individu. L'amalgame de deux jours de formation et de trois jours en entreprise fait grandir les individus au niveau de leur autonomie, de leur prise de responsabilité et d'initiative, comme jamais aucune formation de 5 jours par semaine n'arriverait à le faire.

Quelles sont les particularités de l'Esicad ?

Pour toutes nos grandes filières nous allons au minimum jusqu'à Bac+3, et pour les formations en commerce ou commerce international jusqu'à Bac+5. Nous pouvons donc amener les étudiants à faire tout leur parcours en alternance jusqu'à Bac+5. L'alternance c'est aussi une expérience professionnelle, cela permet de mieux avancer dans son projet et de tester son employabilité. Nous accordons également beaucoup d'importance à la réussite aux examens, quel que soit le mode d'étude choisi. Ce qui nous caractérise aussi, c'est que nous avons 7 conseillers en formation qui encadrent les étudiants. Nous avons ainsi la volonté de recevoir tous ceux qui s'adressent à nous, de les évaluer, d'écouter leur projet et de leur trouver une solution. Pour tous les post-Bac, nous avons un capital de fiches de poste, en essayant de trouver les personnes qui vont convenir aux entreprises. L'information est plus complète car l'entreprise comprend mieux l'enjeu lorsque cela est présenté via les candidats.

Quels sont les avantages et les débouchés de ce type de formation ?

Il y a des chiffres qui parlent pour l'alternance. Les diplômes en alternance qui ont aujourd'hui la meilleure insertion ce sont les Bac+3, avec des taux de 67 à 70%. Soit les stagiaires restent dans l'entreprise, soit ils en trouvent une autre. On maximise les chances de trouver un emploi dans des délais extrêmement courts. Ce sont même les seuls diplômes qui progressent par rapport aux années précédentes car l'insertion professionnelle y est meilleure qu'il y a deux ans. Pour les Bac+2, de nombreux candidats cherchent à poursuivre une formation. Ce qui est le plus caractéristique de l'alternance, c'est cette employabilité au sortir du cursus. Cela permet au stagiaire de mieux savoir ce pourquoi il est fait, d'avoir une idée de ce qu'il peut faire dans une entreprise, de ce qu'il peut apporter, et d'être sûr des compétences acquises.

Vous ouvrez de nouvelles formations à la rentrée...

Nous allons ouvrir à Montpellier une formation Bachelor Tourisme, car la zone s'y prête bien. Les mises en relation sont en train de démarrer avec des structures de loisirs et de tourisme. A chaque fois, les jeunes qui seront en poste, vont avoir une responsabilité d'encadrement et de gestion d'activités touristiques sous l'angle commercial. Nous ouvrons également un Bachelor en Economie Sociale et Solidaire.

A Toulouse, nous ouvrons deux nouvelles formations qui existaient déjà à Montpellier. Tout d'abord un Bachelor Marketing Communication qui peut avoir deux orientations, soit commerciale et marketing, soit communication, pour avoir la responsabilité d'une petite équipe ou des besoins de la structure dans ces deux domaines. Ensuite, nous ouvrons un Bachelor RH avec dans l'idée de former des gestionnaires opérationnels des ressources humaines. Les stagiaires se retrouvent responsables du recrutement, gestionnaires du budget formation, des éléments liés à la paye. Enfin, nous ouvrons un Bac+4 en commerce international, qui devrait être actif vu le contexte économique à Toulouse en terme d'entreprises. Il s'agit d'un titre de Responsable commercial en affaires internationales (RCAI), certifié niveau 2.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus