Conseils d'experts

Comment faire une formation longue ?

Formation continue Le 17 septembre 2015

Quand on pense « formation longue » on pense forcément au Congé Individuel de Formation (le CIF). Mais il existe d’autres dispositifs existent pour faire une formation de longue durée et éventuellement obtenir une aide financière.

Comment faire une formation longue ?

Faire une formation longue n’est pas un problème pour une personne motivée à consacrer le temps nécessaire pour approfondir ses connaissances ou à apprendre un nouveau métier. Toutefois, ce qui pose souvent problème, c’est le financement. Peu de personnes peuvent en effet se permettre de sacrifier leur salaire ou perdre leur emploi. C’est pourquoi il existe différents moyens de se former tout en bénéficiant d’une aide financière.

Le Congé Individuel de Formation

Le CIF vous permet de prendre un congé pour suivre une formation d’une durée pouvant aller de 30 heures minimum jusqu'à 1 an pour une formation à temps plein ou jusqu’à 1200 heures pour une formation à temps partiel. Des accords de branche prévoient parfois des durées plus longues. Mais dans ce cas, la rémunération (entre 80 et 100 % de votre rémunération habituelle) et les frais de prise en charge sont plafonnés pour les durées mentionnées ci-dessus malgré un temps de congé plus long. A noter qu’entre deux CIF, un délai de franchise doit être respecté. Il dépend de la durée du congé précédemment demandé et varie entre 6 mois et 6 ans.

Le plan de formation de l’entreprise

Pour servir ses intérêts de développement ou de performance, l’entreprise peut prévoir un certain nombre d’actions pour former ses salariés : c’est le plan de formation. Les salariés de plus d’un an d’ancienneté peuvent donc voir leurs frais de formation pris en charge par l’employeur.

Quelles sont les obligations de formation de l’employeur envers ses salariés ?

Le Compte Personnel de Formation

> Les cours hors temps de travail (HTT)

Les cours du soir ou le samedi permettent de suivre une formation sans empiéter sur le temps de travail ou sans mettre au courant son employeur. Opter pour une formation HTT demande toutefois de la persévérance et de la motivation, notamment lorsqu’on a peu de temps libre ou des enfants.

> Les cours sur le temps de travail : Certaines entreprises permettent à leurs salariés de se former une semaine par mois ou 1 à 2 jours par semaine. Le salarié touche une partie de son salaire et un complément lui ait versé par l’OPCA.

L’alternance

Tout le monde ne peut pas se permettre de suivre une formation longue sans toucher de salaire. Financièrement, l’alternance est une solution intéressante puisqu’elle permet de toucher un salaire tout en se formant et en travaillant, pendant 1 ou 2 ans. Même si l’alternant ne touche pas 100% de son salaire d’avant, le maintien d’une rémunération mensuelle lui permet de mieux s’organiser et de continuer à subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille. De plus, l’alternance est gratuite.

La VAE

La Validation des Acquis de l’Expérience ou VAE permet de sanctionner son expérience par un diplôme. Obtenir un diplôme attestant de ses connaissances est un précieux sésame lorsque l’on souhaite changer d’emploi ou changer d’intitulé de poste.

L’autorisation de l’employeur n’est pas nécessaire pour faire une VAE. Mais une fois les démarches effectuées auprès de l’organisme de formation qui validera potentiellement les acquis de votre expérience, et après avoir déposé votre dossier, vous devez adresser à votre employeur une demande de congé pour VAE au minimum 60 jours avant le début de celui-ci. Une fois la demande de VAE reçue, votre employeur a 30 jours pour vous notifier sa décision. Il peut refuser s’il estime que votre absence peut avoir des conséquences préjudiciables au bon fonctionnement de l’entreprise. Dans ce cas, il peut reporter sa réponse dans un délai de 6 mois à la réception du courrier.

Votre employeur peut cependant être à l’origine de votre VAE dans le cadre du plan de formation de l’entreprise.

Le congé sabbatique

Le congé sabbatique ne peut pas excéder 11 mois. Le salarié doit tout d'abord adresser une demande de congé sabbatique (voir notre modèle de lettre) à son employeur. Cette lettre doit être adressée en recommandé avec accusé de réception. Le projet doit être annoncé suffisamment à l'avance, puisque l'envoi de la demande doit avoir lieu au moins 3 mois avant la date de départ en congé souhaitée. Le salaire du salarié n’est pas maintenu pendant le congé. Le salarié peut toutefois utiliser les droits acquis sur son compte épargne-temps pour « financer » son congé sabbatique, et ainsi son année de formation.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Trouver votre formation CPF

60 heures

En centre/En entreprise/À distance

Eligible CPF

Anglais pour adulte débutant (éligible CPF)

avec Capcours
dans 2 localités

En centre/En entreprise/À distance

Eligible CPF

Licence Gestion des ressources humaines (GRH) - Eligible CPF

avec Cnam Pays de la Loire
dans 6 localités

12 mois

En centre/En alternance/À distance

Eligible CPF

Voir toutes les formations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus