Conseils d'experts

Comment devenir surveillant pénitentiaire ?

Métiers qui recrutent Le 07 mars 2017

Communément appelé "gardien de prison", le surveillant pénitentiaire est un fonctionnaire chargé d'assurer la surveillance et la garde des détenus.

Comment devenir surveillant pénitentiaire ?

Le surveillant pénitentiaire est un agent de la fonction publique. Il dépend de l'administration pénitentiaire (ministère de la Justice). La mission principale d'un surveillant pénitentiaire est d'assurer la sécurité. Le but est d'empêcher les agressions entre détenus et à l'encontre du personnel pénitentiaire, mais aussi les mutineries et les évasions. Il veille au strict respect du règlement. Pour cela, le surveillant effectue des rondes au sein de l'établissement pénitentiaire, il surveille les activités des détenus (parloir, activité en extérieur, atelier), il apporte les plateaux repas. Il contrôle aussi les allers et venues (ouverture et fermeture des portes, des cellules, etc.), le courrier, participe à la fouille des cellules. Outre cette surveillance stricto sensu, le surveillant pénitentiaire s'assure aussi de la santé psychologique et physique des détenus. Enfin, le surveillant pénitentiaire est un acteur important dans le processus de réinsertion des détenus.

Il s'agit d'un métier stressant, nécessitant énormément de sang-froid. Il faut savoir rester stoïque face aux insultes et aux provocations, et agir rapidement lors des situations conflictuelles. Diplomatie, autorité, vigilance et écoute sont les maîtres mots de la profession. La pratique du self défense et du tir ainsi qu'une bonne condition physique et psychologique sont nécessaires.

Les surveillants pénitentiaires peuvent exercer de jour comme de nuit, tout au long de l'année. Il existe plusieurs types de structures employant des surveillants pénitentiaires : maisons d'arrêt, maisons centrales, établissements pour mineurs, centres de détentions, etc.

> Devenez surveillant pénitentiaire

Études et formation

Pour devenir surveillant pénitentiaire, il faut impérativement réussir un concours administratif. Pour se présenter à ce concours, les postulants doivent :

  • Avoir un casier judiciaire vierge.
  • Être âgé d'au moins 19 ans.
  • Être titulaire du diplôme national du brevet (ou équivalent).
  • Être de nationalité française.

Il y a une épreuve d'admissibilité comprenant :

  • Un QCM (histoire contemporaine, géographie, actualité).
  • Épreuve de rédaction de compte-rendu.
  • Questionnaire de raisonnement logique.

Et une épreuve d'admission, comprenant :

  • Un entretien oral (entretien de personnalité ou reconnaissance d'expérience).
  • Des tests psychotechniques.
  • Une série d'épreuves physiques.

Le taux moyen de réussite à ce concours est de 10%. Une fois reçus, les candidats sont formés durant 8 mois à l’École Nationale de l'Administration Pénitentiaire (ENAP). La formation, ponctuée de stages, porte sur le droit pénitentiaire, la déontologie en milieu pénitentiaire, l'apprentissage des techniques et geste relatifs au maintien de l'ordre et aux règles de sécurité en milieu carcéral, à la connaissance de l'environnement et des différents intervenants, etc.

De nombreux centres de formation proposent des préparations aux concours.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Trouver votre formation surveillant pénitentiaire

Surveillant pénitentiaire

avec Cours Servais

De 6 à 24 mois

À distance

Avis sur le centre

Voir toutes les formations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus