Conseils d'experts

5 idées reçues sur la formation

Formation continue Le 23 décembre 2015

Il existe beaucoup d’idées préconçues sur la formation, qui peuvent bloquer les candidats au changement alors même qu’ils entament leur réflexion quant à un éventuel projet d’évolution. MaFormation en a décortiqué 5 pour vous.

5 idées reçues sur la formation

La formation est un rempart contre le chômage : faux

Se former ne garantit pas de conserver son emploi ou d’en trouver un nouveau. Il faut avant tout veiller à opter pour une formation qui renforcera votre employabilité ou à vous former à un métier porteur, pour lequel on recherche constamment de la main d’œuvre. Pour cela, renseignez-vous sur les tendances du recrutement et les taux d’embauche dans la branche d’activité qui vous attire.

Toutes les formations sont reconnues : faux

Renseignez-vous bien sur les différents organismes de formation qui proposent celle qui vous intéresse. Tous les établissements ne sont pas sérieux ni agréés par l’Etat, et certaines formations ne vous apporteront rien, ni diplôme, ni titre professionnel, ni certification. Evaluez donc bien vos besoins avant de vous diriger vers tel ou tel centre. L'État reconnaît des établissements et non des formations. Un diplôme est "reconnu par l'État" est donc inscrit ou enregistré au RNCP (répertoire des formations).

Une formation est forcément financée : faux

Non, qui plus est, depuis la mise en place du CPF au 1er janvier 2015 à la place du DIF. Toutes les formations ne sont pas « éligibles » à un financement. Beaucoup de personnes financent leur formation ou une partie de celle-ci sur leurs propres deniers. D’autres peuvent bénéficier d’un financement selon leur situation (demandeur d’emploi, salarié, jeune…), selon la région où ils habitent ou encore selon le type de formations choisi.

Se former demande un investissement personnel important : vrai

Il faut vous attendre à travailler et réviser, et à investir de votre temps, que vous soyez demandeur d’emploi ou salarié. En tant que salarié, concilier emploi et formation n’est pas chose facile, mais il ne faut pas s’arrêter à cet obstacle. L’investissement personnel lié à un projet de formation est indéniable : c’est un projet qu’il est nécessaire de mûrir et d’intégrer à sa vie de famille. S’il faut bien peser le pour et le contre avant de se lancer, il faut également voir l’impact positif qu’il peut avoir sur votre vie à long terme.

Il ne faut pas être trop âgé(e) pour entreprendre une formation : faux

Il n’y a pas d’âge pour se former et on ne peut vous refuser une formation pour ce motif. La mise à jour des compétences par la formation peut être régulière et concerne tous les salariés. Se former permet d’évoluer, et pourquoi, d’apprendre à transmettre son savoir-faire.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus